Le 2é congrès national du PAM favorisera l’émergence de nouvelles élites organisationnelles

Le 2é congrès national du PAM favorisera l’émergence de nouvelles élites organisationnelles

156
0
PARTAGER

Intervenant à l’ouverture des travaux de la troisième phase de la session du Conseil national du parti, M. Biadillah a indiqué que le deuxième congrès dont la date sera fixée vers la fin de l’année en cours, permettra également, au niveau des instances nationales du parti, de passer de la légitimité de l’entente, qui était nécessaire au moment de l’intégration, à la légitimité démocratique.

Le débat interne que le parti a engagé dernièrement a été caractérisé par l’examen d’une série de questions relatives notamment au mode de gestion du parti ainsi qu’aux perspectives d’avenir, a-t-il précisé, notant que ce dialogue a instauré une nouvelle plateforme d’entente adoptée par le Conseil national et basée notamment sur la nécessité d’attacher une grande importance à l’interaction politique, organisationnelle et administrative avec les étapes nationales importantes notamment celle du référendum et des prochaines échéances électorales et de renforcer les structures organisationnelles centrales et régionales du parti.

Concernant les préparatifs du parti pour les prochaines échéances électorales, le secrétaire général a précisé que la dernière réunion du comité national des élections s’est soldée par de nouvelles recommandations différentes de celles contenues dans le mémorandum du parti sur les réformes politiques.

Ces nouvelles recommandations, a-t-il dit, portent notamment sur l’adoption du scrutin uninominal à un tour et le maintien de la liste nationale comme moyen garantissant la représentativité des femmes.

Le secrétaire général du PAM a par ailleurs estimé que « la meilleure réponse à certaines pratiques de désinformation vis-à-vis de la dynamique interne du parti, est la mobilisation accrue, la vigilance et l’attachement à la charte éthique des élus mais aussi la proposition d’initiatives innovantes et en engageant des débats sereins.

Il a indiqué dans ce sens que l’évaluation du fait politique aujourd’hui au Maroc, en particulier « dans le sillage du discours historique du 9 mars et des changements profonds que connaît notre région » mais également des échéances électorales dont le référendum sur la constitution, est beaucoup plus importante que le détournement de l’attention des citoyens par des conflits secondaires.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires