Le 2ème festival d’Aïn Cheggag fête les arts populaires

Le 2ème festival d’Aïn Cheggag fête les arts populaires

278
0
PARTAGER

Pour donner le ton à cette édition, qui commence déjà à imprimer un cachet encore plus authentique à cette jeune manifestation, l’association « Asdae Aïn Cheggag », son initiatrice, a programmé, pour cette première journée, de beaux spectacles de l’art de fantasia. Un « genre artistique » très apprécié dans la région.

Durant trois longues journées, pas moins de 30 Sorbas (troupes) de différentes régions du Royaume se chargeront ainsi de « célébrer la moisson » et, partant, perpétuer une tradition locale ancestrale.

L’art Ahidous, l’autre principale attraction du festival, est bien représenté cette année, avec un menu palpitant. Chaque jour, une quinzaine de troupes populaires de toute la région donneront des spectacles plein-air jusqu’à tard la soirée.

La poésie est, elle aussi, au rendez-vous de cette deuxième édition, qui a programmé près de trente séances de lecture de poésie Amazighe (Inchaden), où le beau verbe viendra exprimer l’amour, le chagrin ou l’attachement à la terre.

Chemin faisant, la manifestation compte aussi sur l’affluence des visiteurs des communes avoisinantes pour mettre en valeur les potentialités économiques et sociales d’Ain Cheggag.

En plein centre de la commune, des expositions de produits agricoles et d’objets d’artisanat, mais aussi une foire commerciale ont été mises en place pour animer l’activité économique locale.

Le festival, qui aspire se différencier des autres manifestations similaires, en veillant jalousement à la préservation du patrimoine de la région contre « toute uniformisation culturelle », compte aussi cette année organiser une cérémonie de mariage collectif (Tislit) au profit de cinq couples, selon le rituel traditionnel local.

Le budget du festival, qui dépasse cette année 1,45 million de dirhams ira aussi au financement de diverses activités parallèles, de tournois de football, de taekwondo et de cross-country.

Dans la rubrique académique, des intellectuels d’horizons multiples ont été invités pour débattre, autour de deux tables-rondes, de « patrimoine, culture amazighe et développement », mais aussi des perspectives de développement de la région.

map___________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires