Le 6-ème FITUF donne la parole au monde arabe

Le 6-ème FITUF donne la parole au monde arabe

183
0
PARTAGER

Un caractère arabe qui est aussi mis en relief à travers la tenue, pour la première fois dans le monde arabe, du premier festival itinérant du théâtre universitaire arabe, qui démarre, cette année, avec 14 troupes d’une dizaine de pays arabes.

La séance inaugurale de ce 6-ème FITUF, initié par l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, a consacré la particularité de cette édition, en rendant hommage au secrétaire général de l’Union des universités arabes, M. Hachem Saleh, en reconnaissance à ses contributions dans les domaines de la culture et de la pensée dans le domaine universitaire.

Coté représentations théâtrales, les organisateurs ont choisi pour commencer un chef-Âœuvre du grand Mahmoud Darwich,  » le lit de l’étrangère « . Réalisé par le dramaturge Said Naji, la pièce met en scène cinq étudiants de l’atelier de théâtre de l’université sidi Mohammed ben Abdellah.

Mercredi, ce sera au tour des troupes théâtrales universitaires de Jizan (Arabie Saoudite), de Khartoum (Soudan) et de Hassan II de Mohammedia (Maroc) de monter sur les planches du théâtre Al-Houria.

Les feux de la rampe seront, par la suite, braqués sur les ateliers de théâtre des universités Abdelmalek Saadi (Maroc), Kairouane (Tunisie), Al-Ain et Ajman des sciences et de la technologie (Emirats arabes unis), Roi Saoud (Arabie Saoudite), l’académie des arts (Egypte), Batna (Algérie), Sultan Kabous (Oman), Tichrine (Syrie) et l’université de Jordanie.

Pour sélectionner la meilleure pièce théâtrale, la mission a été confiée à un jury présidé par le chercheur et universitaire, Hassan Lamnii, et composé de l’actrice Bouchra Ahrich, l’universitaire Abdelfattah Chadli et le réalisateur Boussarhane Eitouni, ainsi que par Karim Aboud d’IraK, Ibrahim Assiri d’Arabie Saoudite et Hachem Ghazal de Syrie.

Parallèlement à la compétition officielle du festival, des débats sur divers aspects de l’art théâtral réuniront des spécialistes en la matière, dans le cadre du « café théâtral ».

Au menu de ce rendez-vous théâtral annuel, figurent aussi des ateliers de formation en théâtre, une conférence sur l’enseignement du théâtre à l’université et des séances de signature d’ouvrages d’Abdessamad Kanfaoui, Hassan Lamnii, Mohamed Kaouti et Azzedine Bounite.

Par l’organisation de ces activités, il s’agit, pour les initiateurs du FITUF, de créer une tribune de promotion de la créativité, de l’éducation à la citoyenneté et des droits de l’homme chez les étudiants des universités du monde arabe.

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires