LE BAC 2015 SOUS TRÈS HAUTE SURVEILLANCE CONTRE LA TRICHE

LE BAC 2015 SOUS TRÈS HAUTE SURVEILLANCE CONTRE LA TRICHE

1257
0
PARTAGER

Après avoir tiré les leçons du phénomène de la triche qui s’est
sophistiqué avec l’utilisation des smartphones et autres tablettes et
le perfectionnement des méthodes de plagiat, le ministère de
l’éducation nationale a pris les devants en prévision de la première
session qui aura lieu les 10, 11, et 12 juin prochains. Outre les
campagnes de sensibilisation aux sanctions et peines de prison
encourues par les coupables menées, sur ordre du ministère ,par les
directeurs de tous les établissements du secondaire , c’est un message
nouveau, important et dissuasif qui a été passé aux candidats du bac.

Alors que tous les appareils de communication sont censés être
interdits dans les salles et dans l’enceinte des centres d’examen, le
ministère a procédé à l’achat massif d’outils de contrôle et de
filtrage des communications tout en soumettant les élèves à des
fouilles corporelles systématiques afin de détecter toute tentative
d’usage de moyens de télécommunication à des fins de tricherie. Autant
l’ingéniosité des élèves est connue, autant ces mesures rendront leurs
essais de fraude voués à l’échec. L’année dernière, plusieurs
tentatives avaient été déjouées dans des centres d’examen et leurs
auteurs conduits devant les tribunaux. Quelques dizaines de cas qui ne
dissuaderont pas certains d’en faire de même, bien que prévenus de ce
qui les attend.

Commentaires