Le bac au Maroc édition 2010 : des chiffres et une grosse...

Le bac au Maroc édition 2010 : des chiffres et une grosse tête

378
0
PARTAGER

de réussite n’était que de l’ordre de 37 % en 2009. Contrairement aux idées reçues et préjugés en vogue, ce sont les filières scientifiques, techniques et mathématiques qui ont enregistré les meilleurs scores  et les meilleurs taux de réussite avec un pic de l’ordre de 48,6 %. Autre fausse idée à effacer des esprits, ce sont les filles qui sont les plus sérieuses au travail puisqu’elles sont plus de 52 % à franchir le cap du bac.

Ces différents enseignements et éclairages fournis par le ministère de tutelle, même s’ils ont de quoi réjouir certains ne constitue que l’arbre qui cache la forêt des problèmes et insuffisances dont souffre notre enseignement supérieur et sur lesquels nous reviendrons ultérieurement dans un dossier détaillé et actualisé.

Mais la bonne nouvelle reste incontestablement la note-record obtenu par un jeune élève du groupe scolaire High Tech Azzahra : 18, 95 sur 20 de moyenne pour ce brillant élément qui devient ainsi le meilleur bachelier au niveau national, ce qui ne l’a pas empêché pas de se consacrer parallèlement à la préparation du bac  à sa passion le théâtre qu’il pratique au sein d’une troupe qu’il devra maintenant quitter pour se consacrer à ses futurs études d’ingénieur en France. Un nom à retenir : Amine Telemçani qui lui-même ne revient toujours pas de cette performance acquise avec brio et modestie.

Commentaires