PARTAGER

Le double attentat-suicide qui a visé samedi une manifestation pour la paix organisée par l’opposition prokurde à Ankara a fait au moins 95 morts, selon un nouveau bilan publié en fin de soirée par les services du Premier ministre Ahmet Davutoglu.

Cet attentat, le plus meurtrier jamais survenu sur le sol turc, a également fait 246 blessés, dont 48 se trouvaient toujours en soins intensifs dans un hôpital d’Ankara, d’après cette déclaration publiée sur le site internet du Premier ministre.

« L’enquête continue », a poursuivi le communiqué, précisant que les résultats des investigations de la police « seront rendus publics dès que possible ».

Peu après 10H00 (07H00 GMT), une double explosion a visé près de la gare d’Ankara des groupes de militants de gauche qui devaient participer à un rassemblement pour dénoncer la reprise du conflit entre l’armée turque et les rebelles kurdes.

Selon M. Davutoglu, cet attentat, qui n’a pas été immédiatement revendiqué, est l’oeuvre de deux kamikazes.

Commentaires