Maison A la une LE BOYCOTT MENACE LE FESTIVAL MAWAZINE

LE BOYCOTT MENACE LE FESTIVAL MAWAZINE

4724
0
PARTAGER

La fièvre du boycott qui a déjà touché une marque de carburant, de lait, d’eau minérale et la consommation de poisson pour la cherté de leurs prix, pour atteindre un autre domaine culturel et artistique, cette fois-ci, le festival Mawazine, qui en sera à sa 17èeme édition cette année après le ramadan.

L’appel au boycott de cet événement fait craindre le pire à ses organisateurs qui ont vite réagi dès son annonce, à travers une affiche précisant que la gratuité est appliquée à 90% et que « Mawazine est destiné au peuple ». une manière subtile d’éteindre le feu avant que le boycott ne vienne gâcher la fête et réduire à néant des mois d’efforts pour monter l’événement et causer d’énormes pertes financières, l’événement étant lié aux annonceurs misant sur sa notoriété et les records d’audience enregistrés chaque année.

Mais le principal souci reste pour les organisateurs celui devoir l’image de Mawazine assimilée dans l’opinion publique à une entreprise réalisant des bénéfices énormes et touchant au pouvoir d’achat des marocains.

Après avoir résistè pendant plusieurs attaques en tous genres, le plus grand festival organisé au Maroc et le deuxième au monde se trouve à un carrefour le plus important de son histoire, car cette campagne de boycott, si elle augmente en ampleur, pourrait encourager ses éternels détracteurs et adversaires à instrumentaliser cette campagne à d’autres fins.

 

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires