Le Bundestag abrite un forum sur le programme marocain des énergies renouvelables

Le Bundestag abrite un forum sur le programme marocain des énergies renouvelables

282
0
PARTAGER

A cette occasion, Mme Benkhadra et le président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire, Mustapha Bakkoury, ont présenté les grandes lignes du projet marocain intégré de l’énergie solaire et les étapes parcourues dans la réalisation des grands projets relatifs aux énergies renouvelables inscrits dans le cadre de la stratégie nationale en matière d’énergie.

La ministre a souligné que les projets intégré de l’énergie solaire, d’une puissance globale de 2.000 MW, et d’énergie éolienne permettront au Royaume, à l’horizon 2020, d’augmenter sa part de la consommation d’électricité provenant de sources d’énergies renouvelables, notant que la réalisation de ces projets reflète le grand intérêt accordé par le Maroc au développement des énergies renouvelables.

Pour sa part, M. Bakkoury a relevé le développement que connaît la réalisation du projet intégré de l’énergie solaire et les étapes franchies à ce propos dans le site d’Ouarzazate, qui représente un des cinq sites programmés aux côtés d’Ain Béni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah, relevant que ce projet aura des retombées positives au regards des opportunités d’investissement qu’il va engendrer.

Cette rencontre, tenue sous le thème « Le Maroc, un pays partenaire dans le domaine des énergies renouvelables », a été marquée par la présence de plusieurs membres du gouvernement allemand, dont la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, Mme Katharina Reiche, et le Secrétaire d’Etat auprès du ministre fédéral de l’Economie et de la technologie, Ernst Burgbacher.

Les membres du gouvernement allemand ont été unanimes à saluer le rôle joué par le Maroc dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et en tant que partenaire de l’Europe dans le domaine des énergies renouvelables, grâce aux programmes concrets développés par le Royaume.

Commentaires