PARTAGER

Après une violente tempête qui a soufflé avec l’arrivée du nouveau patron « Hassan Khyar » dont les premières décisions se sont résumées à l’arrêt d’émissions, à des licenciements et à l’interdiction de l’activité syndicale, le calme semble être revenu dans les studios de Tanger suite à une intervention en haut lieu qui a remis les choses dans l’ordre.

Le directeur général est devenu tout doux tout miel au cours d’une réunion avec les représentants du seul syndicat de la station en annonçant qu’il reviendrait sur certaines décisions annoncées à son arrivée tout en promettant d’arrondir les angles sur d’autres questions sensibles afin de transformer l’atmosphère délétère au sein de la chaîne en une ambiance paisible et consensuelle pour laquelle primerait le seul critère des résultats, au moment où « Médi1 TV » traverse une passe difficile avec des taux d’audience et des recettes publicitaires en nette baisse.

C’est la seconde fois depuis son arrivée récente, disent des sources internes, que le nouveau patron est rappelé à l’ordre en haut lieu pour éviter le pourrissement des relations sociales au sein de l’entreprise pour ne pas effrayer des actionnaires émiratis lassés de cette situation et de l’absence de profits dans leur investissement dans une télévision devenue un véritable gouffre financier, maintenue en vie artificiellement.

Commentaires