Le Canada expulse Léon Mugesera vers le Rwanda

Le Canada expulse Léon Mugesera vers le Rwanda

155
0
PARTAGER

Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

Si l’affaire Léon Mugesera et ses rebondissements judiciaires tiennent en haleine les Québécois depuis trois semaines, les démêlées de cet ancien professeur avec les services de l’immigration durent depuis 15 ans. Les autorités canadiennes reprochent à ce conseiller du défunt président rwandais Habyarimana, d’avoir incité les Hutus à la haine contre les Tutsis lors d’un discours enflammé que Mugesera prononce le 22 novembre 1992.

À Kabaya près de Kigali, il enjoint ses partisans de ne pas se laisser envahir par ceux qu’il qualifie de cancrelats. Quelques jours après, le conseiller politique s’enfuit du Rwanda et trouve refuge au Québec où il a fait ses études de doctorat.

Plusieurs années après son arrivée, l’immigration accuse ce père de cinq enfants d’avoir provoqué des meurtres et incité à la haine avec ce discours qui a été enregistré. Mugesera conteste la traduction du discours, mais il perd en Cour suprême. Le Canada attend cependant pour l’expulser que le Rwanda supprime la peine de mort. Cette expulsion prend finalement effet après que les avocats du quinquagénaire aient épuisé tous les recours possibles et inimaginables, y compris un appel au Comité contre la torture de l’ONU.

 

rfi.fr_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires