Le caractère pacifique des manifestations au Maroc participe de l’existence d’une politique...

Le caractère pacifique des manifestations au Maroc participe de l’existence d’une politique de dialogue et d’une culture de protestations

192
0
PARTAGER

S’exprimant à l’ouverture du 28ème Congrès des journalistes du nord du Maroc et d’Andalousie qui se tient du 26 au 29 mai à Tétouan et Chefchaouen, sous le thème « l’information et la démocratie », M. Messari en veut pour preuve le nombre de mouvements de contestation et de protestation au Maroc qui a atteint en 2010 plus de 2000 et celui des grèves plus de 100.000 ainsi que le nombre d’associations qui s’élève à 50.000.

Dans son intervention sous le titre « le printemps arabe vu par le monde occidental », M. Messari qui s’adressait à une vingtaine de journalistes espagnols et d’une cinquantaine de leurs confrères marocains, a indiqué qu’il existe au Maroc une politique nationale de dialogue et de concertation et d’une culture de protestation qui fait que le peuple s’exprime de manière pacifique pour toute revendication qu’elle soit politique, économique ou sociale.

Il a rappelé le discours Royal annonçant une série de réformes politiques et

constitutionnelles, soulignant que ce discours répond aux aspirations de la classe politique et de la population en général.

Passant en revue les soulèvements et révoltes ayant secoué certains pays arabes depuis décembre dernier, l’ancien ministre, a indiqué que ces événements

ont changé la vision qu’avait le monde occidental du monde arabe taxé d’être empêtré dans la tyrannie et la dictature.

Citant l’écrivain espagnol Juan Goytisolo pour qui « l’histoire arabe s’écrit déjà dans les places publiques », l’orateur a souligné que ces événements ont donné lieu à un phénomène politique sans précédent dans cette partie du monde.

La séance d’ouverture de cette rencontre a également été marquée par les allocutions prononcées par le président de la Commune urbaine de Tétouan le Dr.Mohamed Idaomar et le président de la chambre de commerce, d’industrie et des services de la Wilaya de Tétouan Abdellatif Afailal qui se sont félicités de ce genre de rencontres à même de renforcer la coopération et la compréhension entre le peuples des deux rives de la méditerranée.

Il en est de même des présidents de l’Association marocaine de la presse (AMP), organisatrice de cette rencontre, Mustapha El Abbasi et de l’Association

des journalistes du Campo de Gibraltar, Ramirez Estanislao, pour qui, ces rencontres semestrielles, qui se tiennent alternativement au Maroc et en Espagne, se veulent un moyen de mieux renforcer le dialogue et l’échange entre les journalistes de deux pays unis par les liens de voisinage exceptionnels.

Auparavant, les participants avaient été reçus par le Wali, gouverneur de la province de Tétouan Mohamed Yacoubi, et le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq Abdelmadjid El Hankari.

Ils ont également pris part à l’ouverture de la première foire entrepreneuriale hispano-marocaine, « Mercamed » qui se tient du 26 au 28 mai à Tétouan, avec la participation de 70 sociétés espagnoles de la région de Grenade et autres entreprises marocaines. A l’ordre du jour de cette nouvelle édition figurent des conférences et tables rondes qui seront animées par des experts marocains et espagnols.

Co-organisée par l’Association de la presse marocaine (APM) basée à Tétouan, et l’Association de la presse du Campo de Gibraltar (APCG, Andalousie), cette rencontre sera marquée par des visites à certains projets réalisés dans le cadre de l’Initiative nationale du développement humain (INDH) à M’diq, à l’ancienne médina de Tétouan, à la région de Bouhachem et au parc naturel de Talassemtane à Chefchaouen.

 

MAP__________________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires