Le CDH adopte une résolution de réintégration de la Libye en son...

Le CDH adopte une résolution de réintégration de la Libye en son sein, à l’initiative du Maroc

240
0
PARTAGER

Le Maroc avait été le premier pays à demander la réintégration de la Libye au sein du CDH lors de l’intervention de son Ambassadeur, représentant permanent à Genève, Omar Hilale, et ce, durant la séance d’ouverture de la 18ème session du Conseil, qui s’est tenue le 12 courant, souligne un communiqué de la Mission permanente du Maroc à Genève.

Afin de concrétiser sa demande, le Maroc a préparé, en étroite collaboration avec la délégation libyenne à Genève, un projet de résolution recommandant à l’Assemblée générale de lever sa suspension sur les droits de la Libye en tant que membre du CDH.

Après avoir mené des négociations sur le texte de cette résolution, la délégation marocaine à Genève a réussi à recueillir l’appui de 76 délégations de tous les groupes régionaux, outre le soutien des groupes africains et de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), précise-t-on de même source.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Royaume pour aider la Libye à retrouver sa place dans le concert des nations, à travers ses représentants légitimes, note le communiqué, ajoutant que cet engagement a été annoncé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Taib Fassi Fihri, lors de sa visite à Benghazi le 24 août dernier.

La démarche marocaine découle également de l’appui constant que le Maroc a apporté au peuple libyen dans sa quête à la démocratie et à la liberté.

Le Maroc s’est engagé, depuis le début de la crise en Libye en février dernier, à aider le peuple libyen frère à atteindre ses aspirations légitimes et a accompagné et appuyé le Conseil national de transition (CNT) dans ses initiatives et actions nationales et internationales.

Les droits de la Libye en tant que membre du CDH ont été suspendus, en mars dernier, par l’Assemblée générale suite à une recommandation du Conseil en raison des violations des droits de l’Homme par les autorités libyennes de l’époque qu’il a estimé être « graves et systématiques ».

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires