Le cerveau des attaques du 11-Septembre maintenu en prison sans procès

Le cerveau des attaques du 11-Septembre maintenu en prison sans procès

168
0
PARTAGER

Citant des responsables de l’administration américaine ayant requis l’anonymat, le quotidien affirme que le gouvernement de Barack Obama a conclu qu’il ne pouvait pas faire comparaître Mohammed devant un tribunal fédéral en raison de l’opposition d’élus au Congrès et dans la ville de New York.

La solution d’un procès militaire à Guantanamo n’est pas non plus soutenue, car le président s’aliénerait certains de ses partisans les plus progressistes, indique le Post.

Selon les responsables cités par le quotidien, le procès devrait se tenir avant la prochaine élection présidentielle et nécessitera un environnement politique différent, souligne le Post.

La décision de l’administration Obama sur le lieu et le type de juridiction devant laquelle comparaîtront cinq hommes accusés d’avoir organisé le 11 septembre 2001, dont le cerveau auto-proclamé des attentats, est « proche », avait assuré mercredi le ministre de la Justice, Eric Holder.

M. Holder avait annoncé il y a un an que le procès se tiendrait devant un tribunal de droit commun à New York et non devant un tribunal militaire d’exception à Guantanamo. Mais il avait été ensuite désavoué en mars par la Maison Blanche qui avait annoncé revoir cette décision.

Khaled Cheikh Mohammed et quatre autres accusés sont actuellement enfermés à Guantanamo.

AFP

Commentaires