Le CES se penche sur la problématique de la gouvernance des services...

Le CES se penche sur la problématique de la gouvernance des services publics et la relation entre l’administration et le citoyen

83
0
PARTAGER

Intervenant à cette occasion, le président du CES, Chakib Benmoussa, a souligné que cette problématique est au coeur des aspirations et des attentes de la société, ajoutant que cette question sera également examinée par une des six commissions du CES.

Quatre grands axes en relation avec cette problématique pourront être traités lors de cette réunion à savoir la prévarication et son impact sur l’économie nationale, les difficultés d’accès au service public dans les milieux urbain et rural et la qualité des prestations rendues aux citoyens. Cette réunion sera également l’occasion de réfléchir sur les moyens de réhabilitation des services publics et l’amélioration de la relation de l’administration avec les citoyens.

Pour sa part, le secrétaire général du CES, Driss Guerraoui, a déclaré à la MAP, que cette rencontre permettra de se pencher sur un des problèmes revendiqués par les citoyens et les autres bénéficiaires du service public notamment les entreprises.

Malgré les réformes engagées et les efforts consentis par les différentes administrations ayant un contact direct avec les citoyens, « beaucoup reste à faire en termes de simplification des procédures et de respect de la dignité du citoyen », a-t-il dit. D’où la nécessité de proposer de nouvelles pistes pragmatiques qui vont dans le sens de la facilitation et de la simplification « mais surtout du respect de la dignité du citoyen marocain ».

Pour M. Guerraoui, « nous sommes au coeur de cette gestion de proximité des services publics combien indispensable, aujourd’hui, pour permettre une vrai adhésion du citoyen aux grandes réformes que le Maroc est en train d’entreprendre ».

L’Assemblée générale du Conseil avait approuvé la constitution de groupes de travail, en attendant l’installation effective des commissions permanentes, après adoption du règlement intérieur du CES par le Conseil constitutionnel.

Le règlement intérieur du CES, adopté par l’Assemblée générale, institue six commissions permanentes : la commission des affaires économiques et des projets stratégiques, la commission des affaires de la formation, de l’emploi et des politiques sectorielles, la commission des affaires sociales et de la solidarité, la commission des affaires de l’environnement et du développement régional, la commission des affaires culturelles et des nouvelles technologies et la commission d’analyse de la conjoncture économique et sociale.

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires