Maison A la une LE CHAN, UN TREMPLIN POUR LE DOSSIER MAROCAIN DU MONDIAL 2026

LE CHAN, UN TREMPLIN POUR LE DOSSIER MAROCAIN DU MONDIAL 2026

494
0
PARTAGER

Le royaume la voulait, il l’a eue. Après la défection du Kenya, le Maroc s’est retrouvé seul candidat pour obtenir l’organisation ce mois de janvier, du Championnat d’Afrique de Football des Joueurs Locaux qui doit se tenir entre les mois de janvier et février.

Moins prestigieuse que son aînée de la CAN, la Coupe d’Afrique des Nations, cette compétition n’en garde pas moins un double intérêt pour le Maroc. Elle lui permettra, en cas d’obtention du titre de champion de souligner sa suprématie parmi les nations les plus fortes du continent après ce qui a été réalisé en 2017 et surtout, montrer ses capacités d’organisation afin de consolider sa candidature à l’organisation de la coupe du monde de 2026 attribuée au mois de juin prochain. D’ici la, la fédération marocaine devra, malgré un laps de temps relativement court pour les préparatifs, se montrer à la hauteur du défi organisationnel alors que les quatre stades choisis, Agadir, Marrakech, Casablanca et Tanger, ont été remis aux normes comme l’exige le règlement de la FIFA, dont les dirigeants au plus haut sommet, seront d’ailleurs présents pour juger de la capacité du Maroc à prétendre organiser une coupe du monde avec un test de moindre dimension.

D’ores et déjà, les organisateurs ont annoncé que la cérémonie d’ouverture prévue pour ce samedi à Casablanca, sera modeste, vu que les pluies seront de la partie et qu’il serait prudent d’éviter de ce retrouver devant un nouveau scandale de la ‘Kerata » que tous les mémoires ont gardé en mémoire lors d’un récent « Mondialito » programmé à Rabat et au cours duquel, les organisateurs et le ministre de tutelle de l’époque, Ouzzine, s’étaient recouverts de honte.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires