LE CHANTEUR ADIL EL MILOUDI INCITE LES MAROCAINS A QUITTER LEUR PAYS

LE CHANTEUR ADIL EL MILOUDI INCITE LES MAROCAINS A QUITTER LEUR PAYS

2533
0
PARTAGER

Cela devient décidément une manie chez les chanteurs marocains dits
« populaires » à vouloir faire des tubes en donnant tous les mauvais
exemples possibles à suivre.

Après la chanson à scandale de Zina Daoudia « Âatini Saki » dans laquelle
elle incite ouvertement les jeunes filles à la prostitution, vient le tour
aujourd’hui de Âdil El Miloudi » qui promet aux jeunes marocains le paradis
sur terre, mais pas au Maroc, leur pays, mais à l’étranger, où tout
ce qui brille, selon lui, est or.

Cet artiste, au gout prononcé pour la tchatche et les bijoux en toc,
se fait un devoir dans son dernier tube, d’encourager les jeunes à
tenter leur chance dans des pays étrangers pour revenir dans leur
terre natale à bord de Rolls Royce et les poches pleines de devises.
Tirant à satiété sur la corde du pathos sentimental envers la mère
dont il invoque la bénédiction pour partir à chaque refrain, l’artiste
semble ignorer ou ignore tout court que le crise sévit à l’étranger et
que les marocains qui ont cru y faire fortune, sont de retour au pays,
crise économique oblige, avec la fin de leurs rêves.

Ce registre populiste commence à faire beaucoup d’émules parmi les
chanteurs en mal d’inspiration qui jouent sur la corde sensible des
conditions de vie des marocains pour s’assurer une notoriété en usant
de démagogie et de vulgarité.

Commentaires