Maison A la une LE CHEF DE LA DIPLOMATIE, BOURITA, A WASHINGTON, POUR RENOUER LE FIL

LE CHEF DE LA DIPLOMATIE, BOURITA, A WASHINGTON, POUR RENOUER LE FIL

606
0
PARTAGER

Ce n’est que neuf mois après l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche que la diplomatie marocaine a enfin osé sauter le pas pour faire le point sur les relations entre les États-Unis et le royaume.

Renouer le dialogue qui n’a jamais été rompu c’est peu dire, car le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, avait besoin d’aller prendre la température de ces relations chez l’allié américain après le long silence de ce dernier pendant de longs mois, surtout que le poste d’ambassadeur des États-Unis dans la capitale marocain est resté vacant depuis le départ du dernier diplomate, Dwight Bush, issu du camp démocrate, condamné à quitter ses fonctions pour cause d’incompatibilité avec l’administration Trump. Depuis, le Maroc attend un nouvel ambassadeur proche des républicains, et Bourita connait sans doute son nom. En effet, sa rencontre avec son homologue américain Rex Tillerson, la première du genre, lui permettra de savoir ce que prépare Washington vis à vis du royaume et comment elle compte renforcer son partenariat stratégique et ce qu’elle attend du Maroc dans la lutte internationale contre le terrorisme, sa grande priorité. Mais bien que l’administration veuille bien continuer sur la lancée de celle d’Obama, le Maroc devra compter , malgré tous les bons sentiments de ses successeurs, et c’est un grand bémol, sur une réduction drastique de l’aide au développement accordée à Rabat.

Par Jalil Nouri

 

Tags : 2m medi 1 tv, information, info, scoop, actualités, Maroc, Rabat, Marrakech, Casablanca, Tanger, faits divers, capitaux, snrt, agression, politique, sport, économie, visa, Qatar, France, marocains, usa

 

Commentaires