Le Chili ne reconnaît pas et ne reconnaitra pas la pseudo RASD...

Le Chili ne reconnaît pas et ne reconnaitra pas la pseudo RASD (Député chilien)

190
0
PARTAGER

Le parlementaire chilien a assuré que son pays « ne reconnaît pas et ne reconnaitra pas la pseudo RASD », lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre de cette délégation avec le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Youssef Amrani.

M. Tarud a indiqué que la commission des affaires étrangères au parlement chilien, dont il est membre, a rejeté une demande soumise par l’un des groupes parlementaires visant la création d’un groupe d’amitié entre le Chili et la pseudo RASD.

Dans ce sens, le député Ivan Moreira Barros a fait savoir que le Chili soutient l’intégrité territoriale du Royaume, notant que le Sahara, géographiquement et historiquement fait « partie intégrante » du territoire du Maroc et que « défendre la justesse de la question du Sahara équivaut à défendre le droit international ».

D’autre part, M. Barros a fait part de son intention de lancer une compagne médiatique visant à mettre à nu les allégations mensongères et la désinformation véhiculées par la propagande du « Polisario », aussi bien au Chili que dans d’autres pays de l’Amérique latine.

Il a également fait état de sa détermination à inciter son pays à saisir le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour l’ouverture d’une enquête sur les violations graves des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf, en territoire algérien.

S’agissant des relations économiques entre les deux pays, M. Moreira Barros a affirmé qu’il va appeler le gouvernement de son pays à conclure un accord avec le Maroc en vue de renforcer l’échange commercial, saluant à cet égard la dynamique que connaît le Royaume dans divers domaines et qui a été couronnée par les réformes annoncées par SM le Roi Mohammed VI dans le discours du 9 mars.

De son côté, M. Youssef Amrani a relevé que cette rencontre constitue une occasion de donner un saut qualitatif aux relations entre les deux pays, qui partagent les valeurs de liberté, de démocratie et d’ouverture économique.

Il a mis l’accent sur la nécessité d’Âœuvrer de concert pour établir des liens de solidarité entre, d’une part, l’Amérique Latine et l’Afrique et avec le monde arabe, d’autre part.

La délégation parlementaire chilienne comprend MM. Ivan Moreira Barros, député de l’Union démocrate indépendante (au gouvernement) et président du groupe parlementaire d’amitié maroco-chilienne, Pablo Longueira, conseiller au même parti, et Jorge Tarud, député du Parti pour la démocratie (opposition) et candidat à la présidence de la commission des affaires étrangères à la Chambre des représentants du Chili.

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires