Le CIJM retire l’organisation des Jeux Méditerranéens 2013 à la ville grecque...

Le CIJM retire l’organisation des Jeux Méditerranéens 2013 à la ville grecque de Volos

331
0
PARTAGER

« Dans sa séance extraordinaire du 28 janvier 2011, l’Exécutif du CIJM a pris note que les garanties nécessaires n’avaient pas été communiquées, et ce en violation du contrat et de la candidature. En conséquence, le CIJM, ayant conscience que cette situation était préjudiciable pour le futur des Jeux, n’eut d’autre choix que de retirer l’organisation des Jeux à Volos », annonce mercredi un communiqué du CIJM.

Cette décision constitue une première dans l’histoire des Jeux Méditerranéens qui célèbrent cette année leur 60è anniversaire.

« Volos s’était vu attribuer le droit d’organiser les Jeux Méditerranéens de 2013 à condition que la Charte du ClO et celle du CIJM soient respectées et que tous les engagements du contrat et de la candidature soient mis en Âœuvre. Un contrat avait été signé dans ce sens en octobre 2007″, selon la même source.

Lors de leur dernière visite d’inspection à Volos, en septembre dernier, les experts du CIJM avaient exigé au comité organisateur des écrits du Gouvernement garantissant la disponibilité des fonds nécessaires à une bonne organisation des Jeux et à la rénovation et/ou la construction des principales installations sportives, ainsi que des preuves qu’un hébergement adéquat serait fourni aux athlètes et officiels, rappelle le communiqué.

Trois des cinq villes candidates pour l’édition 2017 ont exprimé leur volonté d’organiser les Jeux en 2013, à savoir Mersin (Turquie), Tarragone (Espagne) et Tripoli (Libye). La nouvelle ville hôte sera désignée lors d’une assemblée générale extraordinaire prévue le 23 février, précise le CIJM.

Commentaires