Le cinéma marocain, une vitrine pour promouvoir le potentiel naturel et culturel...

Le cinéma marocain, une vitrine pour promouvoir le potentiel naturel et culturel du pays

158
0
PARTAGER

- Envoyé Spécial : Ilias KHALAFI -

« Le Royaume a compris que le cinéma peut être un levier de développement notamment pour booster l’activité touristique, et séduire les professionnels internationaux du cinéma », a souligné le critique sénégalais dans une déclaration à la MAP en marge de la 14ème édition du Festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK).

Par ailleurs, M. Diop a noté que le Maroc constitue une plate-forme pour la mobilisation et la promotion de la production cinématographique dans les autres pays africains, et ce dans la mesure où il est ouvert à la coproduction et à la coopération à tous les niveaux de la chaîne de production.

En Afrique subsaharienne le 7ème art est également en train de vivre sa mutation et de mettre en place des assises solides malgré des obstacles dont l’absence de mécanismes de financement.

« Ce qui est dramatique c’est l’absence d’une politique cinématographique, qui consiste à fixer les orientations que doit adopter le cinéma africain, et à savoir, quel type de cinéma il faut prôner, est-ce le cinéma industriel ? le cinéma d’auteur ? ou encore le cinéma ludique ? », s’est-il-interrogé.

Il a rappelé, en outre, que les années 90 ont été marquées par le lancement par les pays africains de l’ajustement structurel, en vertu duquel le FMI avait appelé ces Etats à privatiser les institutions étatiques, ce qui a entrainé la vente des salles de cinéma et, par conséquent, leur détérioration et disparition.

Et d’ajouter que « la priorisation par, les Etats africains, des problèmes de première nécessité tels que la santé et l’enseignement n’est pas une raison pour marginaliser la culture et en particulier le cinéma ».

Revenant sur l’histoire du cinéma africain, le critique a estimé que la première et la deuxième génération ont disparu sans pouvoir réellement hisser le 7ème art africain à la place qu’il mérite, notant que ce n’est qu’avec la génération actuelle qu’on voit une émergence de cet art grâce aux nouveaux moyens du numérique disponibles et accessibles.

 

 

map___________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires