Maison A la une LE CLIN D’ŒIL DU GOUVERNEMENT AUX SYNDICATS

LE CLIN D’ŒIL DU GOUVERNEMENT AUX SYNDICATS

662
0
PARTAGER

Le premier mai, jour de fête du travail, approche à grands pas donnant lieu à des échauffements du côté des syndicats. Pour preuve et comme l’a révélé le patron de l’UMT, Miloudi Moukharik, un ultimatum de deux mois a été accordé au gouvernement pour montrer sa bonne volonté que par l’octroi d’augmentations salariales généralisées.

Le chef du gouvernement, El Othmani et son ministre du travail, Yatim, un ancien syndicaliste ne se sont pas fait répéter la menace pour ne pas prendre le risque d’un nouveau blocage du dialogue social et ont commencé à accéder à la demande des centrales en accordant une légère augmentation aux fonctionnaires dont les salaires ne dépassent pas les 2200 dirhams, avec une revalorisation des allocations familiales de l’ordre de 300 dhs. Cette première mesure devrait être suivie, dans un avenir proche, par des concessions visant d’autres catégories après une longue période de ges des salaires. mais la partie n’est pas gagné pour autant pour El Othmani, s’il veut parvenir à une paix des braves durable avec des syndicats très remontés, mais en tout cas moins qu’avec son prédécesseur, Benkirane. Il lui reste pour cela à trouver la formule magique pour faire accepter la très contestée réforme du droit de grève voulue par le patronat. Un patronat qui pourrait s’opposer à  toute concession, si le nouveau président de la CGEM se montre plus ferme que la sortante, Myriam Bensalah.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires