Le col roulé en 4 arguments

Le col roulé en 4 arguments

730
0
PARTAGER

Une pièce chaude
Au départ, le col roulé était porté par les sportifs pour les activités en plein air ou par les marins, pour son côté pratique. Il a ensuite été récupéré par le prêt-à-porter pour devenir une tendance de mode à part entière. S’il n’évince pas l’écharpe, il possède le même atout, à savoir le pouvoir de protéger le cou du froid.

Une pièce mixte
Contrairement à il y a plusieurs années, la frontière entre un dressing féminin et masculin est aujourd’hui de plus en plus mince. Le look boyfriend pour les femmes en est un exemple. Le col roulé a quant à lui toujours été une pièce mixte, portée dans les années 60 par les féministes. Aujourd’hui, il devenu un basique.

Une pièce caméléon
Le col roulé a été une pièce phare du vestiaire des beatniks dans les années 50, kitsch et coloré dans les années 70 et un vêtement d’intellectuel de gauche les années suivantes. Il a su résister à toutes les époques, même aux années 90, en s’adaptant à tous les styles. Désormais, il se décline sous toutes ses formes et dévoile son potentiel mode.

Une pièce flatteuse
Malgré sa réputation, le pull à col roulé est une pièce flatteuse. Il dessine ainsi les visages aux cous peu marqués et accentue les traits nets et bien dessinés. Il souligne également les épaules et structure le buste.

Commentaires