Le commissaire européen à l’élargissement et à la politique de voisinage visite...

Le commissaire européen à l’élargissement et à la politique de voisinage visite un centre d’accueil pour handicapés à Salé

199
0
PARTAGER

A cette occasion, des explications ont été fournies au commissaire européen sur ce centre financé par l’Union européenne (UE) dans le cadre d’un projet global de soutien aux personnes handicapées au Maroc dont le coût est estimé à 536.000 euros.

Le centre a été mis en place en 2008 grâce au soutien de l’ONG « handicap international » en partenariat avec l’association Bouregreg.

Dans une déclaration à la MAP, M. Gilles Delecourt, directeur de programme Maroc-Tunisie pour « Handicap International » a souligné que les actions de son ONG au Maroc sont principalement soutenues par l’UE avec des partenaires associatifs et le ministère du développement social, de la famille et de la solidarité autour de la mise en place de guichets uniques sociaux dans le but de contribuer à l’effort national déployé en matière d’écoute et de prise en charge des personnes en situation de handicap.

Les actions de Handicap international, a expliqué M. Delecourt, sont mises en œuvre en accord avec la stratégie nationale et les orientations de SM le Roi Mohamed VI en matière de prise en charge de ces personnes en matière d’éducation, de formation et de soutien.

Cette ONG fonctionne également avec des partenariats en montant des projets et en œuvrant à les pérenniser en cherchant notamment des moyens de financement, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Abderrahmane El Moudni, responsable du centre local d’information et d’orientation pour les personnes handicapées de Salé, a mis en exergue les actions du centre en matière d’accueil et de soutien de ces personnes et de leurs familles.

Le centre œuvre également à mettre en contact les personnes handicapées avec des organismes qui peuvent les aider et les orienter vers des services adaptés et spécialisés, a-t-il ajouté, saluant le soutien des partenaires du centre, notamment l’UE, Handicap international, l’association Bouregreg et la délégation de l’entraide nationale de Salé.

Commentaires