Le conflit en Ukraine a fait près de 5.700 morts, selon l’ONU

Le conflit en Ukraine a fait près de 5.700 morts, selon l’ONU

461
0
PARTAGER

Près de 5.700 personnes ont été tuées et 14.000 blessées dans le conflit séparatiste qui déchire l’Est de l’Ukraine depuis avril dernier, selon un nouveau bilan du Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme.

« Nous estimons toutefois que les chiffres réels sont beaucoup plus élevés », a déclaré le porte-parole de l’organe onusien, Rupert Colville lors d’un point de presse vendredi à Genève.

Les observateurs internationaux, a-t-il expliqué, n’ont pas réussi à déterminer le nombre de morts et de blessés dans la région de Debaltseve, toujours en proie à des affrontements sporadiques.

Le porte-parole s’est en outre inquiété du sort des civils, mais aussi des militaires ukrainiens démobilisés qui ont été capturés ou blessés dans cette région où de violents combats ont eu lieu « suite à des violations répétées du cessez-le-feu par les rebelles ». « Nous ne savons pas combien de civils ont été pris au piège alors que les combats faisaient rage dans la ville, combien ont été blessés ou tués, et s’ils ont désormais accès à des soins médicaux et autres services de base », a déploré M. Colville. Il a également regretté que les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) n’aient toujours pas été autorisés à accéder à cette zone.

Le Haut-commissariat, a-t-il dit, « est aussi préoccupé par la reprise des bombardements dans des zones habitées, notamment dans les villes de Donetsk et de Mariupol ». Il a noté qu’ »il était crucial que le cessez-le-feu soit respecté afin de mettre pleinement en œuvre les accords de Minsk », conclus le week-end dernier.

Dans ce contexte, l’ONU a lancé une opération humanitaire d’urgence en Ukraine afin de nourrir près de 190.000 personnes vulnérables, déplacées ou prises au piège par les combats.

Selon les équipes sur place du Programme alimentaire mondial, plus d’un million de personnes ont été déplacées en Ukraine depuis le début de la crise, dont une bonne partie ont épuisé toutes leurs économies et sont sans emploi.

Commentaires