Le Conservative Middle East Council souligne l’importance des réformes initiées par le...

Le Conservative Middle East Council souligne l’importance des réformes initiées par le Maroc et la Jordanie

176
0
PARTAGER

Le Maroc et la Jordanie « ont répondu aux défis posés en 2011 en initiant des réformes constitutionnelles », indique le CMEC dans son rapport: « Le printemps arabe: implications pour la politique britannique ».

Les deux pays ont annoncé des réformes visant notamment à renforcer l’indépendance du système judiciaire et l’institution législative, indique le conseil, soulignant qu’en initiant ces reformes, SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Abdallah II « ont réussi à empêcher des manifestations isolées de se développer en des mouvements révolutionnaires ».

« Ces pays qui réalisent le degré le plus élevé de libertés politiques serviront de modèles pour d’autres », souligne le conseil conservateur, qui revient, d’autre part, sur « le rôle actif » joué par le gouvernement britannique dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord depuis le début du printemps arabe.

Le Royaume-Uni a exprimé, à plusieurs reprises et ce depuis le discours historique que SM le Roi Mohammed VI a prononcé le 9 mars dernier, son soutien total aux efforts de réformes consentis par le Royaume.

Ainsi, les plus hauts responsables du Foreign Office, en particulier le ministre des Affaires étrangères, William Hague, ont souligné la pertinence des choix démocratiques opérés par le Maroc et l’engagement du Royaume en faveur du renforcement et de la promotion des idéaux de liberté et de respect des droits de l’Homme.

Les efforts de démocratisation et de développement consentis par le Maroc ont permis au Royaume de renforcer davantage sa vocation en tant que partenaire crédible sur le plan régional et international.

C’est ainsi que le Royaume-Uni considère, comme l’a souligné M. Hague, le Maroc comme un partenaire stratégique avec lequel Londres souhaite renforcer ses relations de coopération pour la promotion des valeurs de démocratie et de liberté dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord.

« Nous sommes déterminés à renforcer le rapprochement entre nos deux peuples et intensifier les échanges économiques tout en travaillant ensemble sur de nombreuses questions internationales », a dit M. Hague, soulignant que le Maroc est bien placé pour jouer un rôle très important dans le cadre de la nouvelle vision du Royaume-Uni pour la région de l’Afrique du nord, en raison du grand potentiel de coopération entre les deux Royaumes et le degré élevé d’ouverture politique qui existe au Maroc.

Le Conservative Middle East Council a relevé, dans ce contexte, que le Royaume-Uni doit travailler avec ses alliés régionaux pour stimuler la croissance économique et renforcer la stabilité dans la région arabe.

Le CMEC se veut une plateforme au sein de laquelle les parlementaires conservateurs examinent avec d’influents experts des questions relatives à politique étrangère du Royaume-Uni dans la région du Moyen-Orient.

 

 

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires