Le CVS relève la pertinence des mesures prises dans la sauvegarde de...

Le CVS relève la pertinence des mesures prises dans la sauvegarde de l’emploi

183
0
PARTAGER

Présidé par le ministre de l’Economie et des Finances, M. Salaheddine Mezouar, le comité a « relevé la pertinence des mesures prises, notamment dans le domaine de la sauvegarde de l’emploi et a prôné la mobilisation de ces structures pour aborder une nouvelle phase de progrès ».

Selon un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances, ce comité a conclu au lancement d’un comité sectoriel dédié à la question de « l’emploi » et à la relance des travaux des autres comités sectoriels.

Ces comités doivent se réunir et préparer des recommandations appropriées à soumettre lors du prochain CVS prévu en mois d’avril prochain, indique le communiqué.

Par ailleurs, 205 entreprises, tous secteurs confondus, ont été remboursées au moins une fois en 2010 contre 430 entreprises en 2009, soit un total de 635 entreprises au cours des deux années.

En terme de remboursement, 278 millions de dirhams (MDH) ont été mobilisés en 2010 contre 522 MDH en 2009, soit un montant global de près de 800 MDH.

Les entreprises du textile-habillement et cuir ont représenté, en cumul sur les deux années 2009-2010, plus de 61 pc des montants engagés contre 36 pc pour les entreprises des équipements automobiles.

S’agissant du volet financier, 92 dossiers ont été agréés en 2010 pour un montant de crédits de 430 MDH contre 116 dossiers en 2009 (698 MDH de crédits), précise la même source.

Par secteur, près de 95 pc des dossiers relèvent du secteur du textile-habillement, qui a contracté près de 923 MDH sur les deux années 2009 et 2010.

Pour le volet commercial, depuis la mise en oeuvre de cette mesure qui concerne le soutien de l’effort de diversification des marchées, l’amélioration de la couverture du risque export (SMAEX), l’accompagnement Maroc Export, le soutien aux associations professionnelles, plusieurs demandes ont été traitées.

En ce qui concerne le volet formation, 73 certificats ont été octroyés en 2010 contre 163 en 2009, soit un cumul de 236 certificats, relève le communiqué.

Les montants engagés sur les deux années ont atteint plus de 115 MDH avec une prédominance pour le secteur du textile-habillement et celui de l’automobile.

Intervenant à cette occasion, M. Mezouar a rappelé les avancées réalisées par le CVS, qui a abouti à des « mesures concertées appuyées par les dispositions retenues dans le cadre de la loi des finances 2011 pour mieux positionner l’économie marocaine par rapport aux enjeux de la reprise et de la compétitivité ».

Il a souligné que les perspectives de l’économie internationale seront tirées, essentiellement, par la dynamique des économies émergentes, qui poursuivent leur trend haussier de croissance (7,1 pc en 2010 et 6,5 pc en 2011), et par la nette reprise du commerce mondiale (12 pc en 2010 et 7,1 pc en 2011).

Le ministre a relevé le bon comportement que l’économie marocaine a affiché en 2010 (4 pc après 4,9 pc en 2009) avec des perspectives de croissance intéressantes en 2011(5 pc).

Des éléments probants confortent ces perspectives, a-t-il indiqué, précisant qu’il s’agit en particulier des conditions climatiques globalement favorables, qui augurent d’une bonne année agricole, de la confirmation de la reprise des secteurs exportateurs affectés auparavant par la crise, des anticipations positives des opérateurs économiques et du dynamisme soutenu de la demande intérieure.

Des points de vigilance restent cependant posés au regard, notamment de la baisse des IDE (-15,6 pc à fin février 2011) et de la modération relative du rythme de croissance des crédits à l’économie (+11,7 pc en janvier 2010 contre +20 pc début 2009), ainsi que les défis découlant d’un contexte international marqué par la flambée des prix des matières premières.

La présentation du dispositif du monitoring relatif à l’évolution des conjonctures sectorielles a confirmé la reprise, au cours des deux premiers mois de 2011, de l’activité au niveau de l’ensemble des secteurs concernés en ligne avec les tendances positives enregistrées à la fin de 2010.

Outre le secteur des phosphates et dérivés, qui a réalisé en janvier 2011, une performance à l’export de près de 19 pc, des signes d’amélioration significatifs ont été constatés, également, au niveau de l’ensemble des secteurs exportateurs à l’instar de l’automobile, de l’aéronautique, de l’électronique et du textile-habillement et cuir avec des hausses respectives de près de 89 pc, 61,5 pc, 40 pc et de 13 pc.

De même, les principales sources de devises, à savoir le tourisme et les transferts des MRE, ont enregistré des hausses respectives de 10,6 pc et près de 2 pc.

Les autres secteurs exportateurs montrent également des signes de reprise encourageants. D’un autre côté, l’évolution très positive des importations en admission temporaire des activités industrielles (textile, cuir, automobile, électronique…) permet d’augurer de bonnes perspectives à l’export pour les prochains mois.

Ont pris part à cette réunion, plusieurs membres du gouvernement, le PDG d’Attijari-Wafabank, le PDG du CIH, le PDG de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), les présidents de l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce automobile (AMICA), l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), de la Fédération Nationale du Tourisme et d’autres représentants du secteur privé.

 

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires