PARTAGER
Depuis plusieurs semaines, le monde de l’audiovisuel national est en plein questionnements après des rumeurs sur l’octroi de nouvelles licences de télévision. C’est ce qui expliquerait, selon certaines sources, un recentrage de la programmation de « Médi 1 TV » sur l’information afin d’ouvrir la voie à au moins un opérateur pour lancer une chaîne généraliste hertzienne.
Si aucun nom n’est avancé pour l’instant, il ne fait aucun doute que l’heureux élu ne peut être qu’un groupe financier à moins que ce dernier ne soit plutôt intéressé par une reprise de la chaîne de 2 M qui serait en voie de reprivatisation. Cette option est également envisagée de plus en plus depuis que la deuxième chaîne attend un bol d’oxygène, un de plus, de la part de l’état appelé à injecter la somme de 200 millions de dirhams pour la faire sortir du rouge. Las de mettre à chaque fois la main à la poche pour un sauvetage inutile, les pouvoirs publics ne verraient plus d’inconvénient à sa cession au privé.
Deux autres nouvelles chaînes thématiques 100 % musicales et artistiques, tiendraient actuellement la corde et auraient de fortes chances d’obtenir les précieuses licences, il s’agirait de celle émanant de la station privée « Hit Radio » pour la chanson occidentale et le projet d’une autre radio privée, « Chada FM » pour la promotionde la chanson marocaine en particulier et arabe en général.

Commentaires