Le démantèlement de la banque franco-belge Dexia devant les parlementaires français

Le démantèlement de la banque franco-belge Dexia devant les parlementaires français

155
0
PARTAGER

 

Les députés doivent se prononcer sur une double garantie. La première concerne le financement de Dexia qui pourra, une fois le projet de loi entériné, emprunter sur les marchés avec la garantie de trois Etats : la France, la Belgique et le Luxembourg. Pour Paris, cette garantie porte sur un montant maximum de 33 milliards d’euros. Elle ne sera activée que si Dexia fait défaut sur les emprunts qu’elle aura contractés sur les marchés.

La seconde garantie s’applique aux quelque 10 milliards d’euros de crédits aux collectivités locales de Dexia qui vont, en France, tomber dans le giron de la Caisse des dépôts. Or certains de ces prêts sont toxiques et pour protéger la Caisse, Paris a décidé de mettre en place cette garantie qui n’entrera en jeu que si les pertes dépassent 500 millions d’euros. Elle sera en outre plafonnée à 6 milliards 650 millions d’euros.

Tout cela aura un coût pour Dexia mais aussi pour la Caisse des dépôts puisque ces garanties seront rémunérées. L’Etat français peut ainsi espérer réaliser un profit.

 

 

rfi.fr________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires