Le développement du transport aérien, tributaire d’un système aéroportuaire « sûr » et « sécurisé »...

Le développement du transport aérien, tributaire d’un système aéroportuaire « sûr » et « sécurisé » (conférenciers)

176
0
PARTAGER

Les participants à la séance inaugurale de ce conclave de deux jours ont ajouté que ces exigences deviennent essentielles, surtout après les nouvelles réglementations internationales et les analyses faites sur les résultats des audits de sécurité de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI).

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général du Conseil International des Aéroports pour la région Afrique (ACI-Afrique), Ali Tounsi, a fait savoir que la situation de la sécurité aéroportuaire en Afrique nécessite un effort de la part de tous les intervenants dans le domaine de l’aviation civile.

« La sécurité est notre souci commun et tout le monde est en train d’Âœuvrer pour son amélioration », a-t-il dit, notant que l’ACI-Afrique Âœuvre activement pour l’amélioration de la sécurité dans les aéroports membres.

M. Tounsi a tenu à indiquer également que l’ACI a lancé une nouvelle initiative pour la promotion de la sécurité, permettant aux aéroports de contribuer d’une façon proactive aux exigences d’un système de transport aérien sûr et sécurisé. Cette initiative permet aux opérateurs de répondre aux événements futurs d’une manière systématique, en prenant en considération la gestion du risque et aussi de fournir aux opérateurs les connaissances appropriées dans le domaine de la sécurité.

Mme Angela Gittens, directeur général de Conseil International des Aéroports : ACI-Monde s’est félicitée, quant à elle, du rôle joué par le Maroc en tant que plateforme incontournable en matière de sécurité aéroportuaire au niveau de la région, passant en revue une série d’actions et de programmes lancés par l’ACI-Monde à l’échelle planétaire, dans divers domaines, tels que la gestion du trafic aérien, l’approvisionnement, l’assistance et l’inspection.

Mme Monhia Hlahla, directeur général de l’ACI-Afrique a souligné, pour sa part, que la sécurité aéroportuaire demeure au cÂœur des préoccupations de l’ACI-Afrique et de tous les organismes internationaux agissant dans ce domaine, relevant qu’en matière de transport aérien, toutes les règles tournent autour de la sécurité.

Mme Hlahla s’est dite fière de la tenue de cette conférence au Maroc, une occasion idoine pour partager les expériences et les expertises en la matière, relevant que les questions de la sécurité, de la santé et de l’environnement demeurent les défis actuels à relever pour une amélioration nette de la qualité des prestations dans ce domaine.

Le directeur du transport aérien à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), Elamiri Mohamed, a estimé que la sécurité aéroportuaire demeure une condition sine qua non au développement du transport aérien, déplorant, chiffres à l’appui, le fait que le niveau de sécurité en Afrique demeure inférieur à celui enregistré à l’échelle mondiale.

Il a tenu à indiquer également que si des efforts sont déployés pour venir à bout de cette situation grâce à la prise de conscience des Etats de l’impératif d’améliorer la sécurité aéroportuaire, ces derniers se doivent aussi de veiller au renforcement de « la bonne supervision » de la sécurité.

Initié par l’Office National des Aéroports (ONDA), conjointement avec ACI-Afrique et ACI-Monde, et en partenariat avec l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), cette rencontre se tient en marge de la 45ème session du conseil d’administration du Conseil International des Aéroports Région Afrique (ACI-Afrique).

Cette réunion se propose de sensibiliser les participants à l’importance de la sécurité dans le domaine du transport aérien notamment, à travers l’implémentation du système de gestion de la sécurité dans les aéroports, d’autant plus qu’elle servira de plateforme pour l’examen de nombre de questions en rapport notamment avec « le plan global de la sécurité dans les aéroports », et « la stratégie de la sécurité de l’ACI (Aéroport excellence) et le programme pour l’Afrique ».

Les débats porteront également sur « la certification et les systèmes de gestion de la sécurité », « comment la technologie peut améliorer la sécurité ? », ainsi que sur « les accidents de l’aviation ».

 

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires