PARTAGER

Le début du processus de flexibilité du dirham devrait être lancé au deuxième semestre 2017, a déclaré le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, lors d’une conférence de presse organisée hier.

Le wali a également fait part de la mise en place d’une campagne de communication dans laquelle interviendront le ministère de l’Economie et des Finances, le secteur bancaire, les opérateurs économiques, la communauté journalistique, ainsi que la société civile.

Le ministère des Finances et Bank Al Maghrib avaient décidé, auparavant, de fixer les pondérations des devises de cotation à 60% pour l’euro et 40% pour le dollar, alors qu’elles étaient respectivement à 80% et 20%.

Commentaires