Le discours de SM le Roi Mohammed VI est en phase avec...

Le discours de SM le Roi Mohammed VI est en phase avec les exigences de l’évolution démocratique au Maroc (PI)

239
0
PARTAGER

Un communiqué du comité exécutif du parti, parvenu jeudi à la MAP, a qualifié le discours royal d’historique en ce sens qu’il « jette les bases d’une nouvelle étape dans l’histoire de la nation marocaine, incarne une nouvelle révolution du Roi et du peuple et ouvre de larges perspectives en matière de renforcement de l’Etat de la primauté de la loi et du pouvoir des institutions garantes de la réalisation du progrès, du bien-être social, de la liberté et de la dignité pour tous les citoyens ».

Dans ce communiqué, le comité exécutif du parti a exprimé sa grande satisfaction et sa fierté du contenu du discours royal « qui constitue un évènement historique éminent en ce sens qu’il comporte une réforme constitutionnelle intégrée visant à moderniser et à mettre à niveau les structures de l’Etat et qui intervient dans le sillage des réformes profondes 
réalisées jusqu’à présent ».

La même source a souligné que le discours royal favorise l’adoption d’un mode participatif de sorte à relever les défis, en invitant la commission ad hoc à suivre une approche d’écoute et de concertation avec les organisations partisanes et syndicales et avec les organisations des jeunes, les acteurs associatifs, les intellectuels et la communauté scientifiques qualifiée et à faire preuve d’ingéniosité et de créativité pour proposer un système constitutionnel développé du Maroc du présent et de l’avenir.

Le communiqué a signalé que le lancement du chantier de réforme constitutionnelle, comme il a été signalé dans le discours royal, constitue « un pas essentiel sur la voie de la consécration de notre modèle démocratique distingué que nous nous emploierons à renforcer par la poursuite de la réforme globale, politique, économique et de développement social et culturel, tout en veillant à ce que tous les établissement et les instances jouent le rôle qui leur incombe, en demeurant attaché à la bonne gouvernance, à la consécration de la justice sociale et à la consolidation des fondements de la citoyenneté.

Le communiqué a cité, à cet égard, une série de questions érigées en priorité à l’instar de la consécration constitutionnelle de la pluralité de l’identité marocaine unie et riche de la diversité de ses affluents, et au cœur de laquelle figure l’amazighité, l’élargissement du champs des libertés individuelles et collectives, la consolidation du système des droits de l’homme, la constitutionnalisation des recommandations de l’instance équité et réconciliation et l’érection de la justice en une autorité indépendante.

Il a aussi évoqué la consolidation du principe de séparation des pouvoirs et leur équilibre, l’approfondissement de la démocratisation et de la modernisation des institutions à travers l’introduction d’une série de réformes et d’amendements, à l’instar du cas du gouvernement élu, la consécration du principe de la nomination du Premier ministre au sein du parti politique arrivé en tête des élections à la Chambre des représentants, le renforcement du statut du Premier ministre, la constitutionnalisation de l’institution du Conseil de gouvernement, la consolidation du rôle des partis politiques, la consolidation des mécanismes de moralisation de la vie publique, la constitutionnalisation des instances en charge de la bonne gouvernance, des droits de l’Homme et de la protection des libertés et l’affermissement du statut de l’opposition parlementaire.

Il s’agit, selon le PI, « d’un moment décisif dans l’histoire du Maroc moderne qui constitue une continuité effective de la contractualisation du 11 janvier 1944, de la Révolution du Roi et du peuple du 20 août 1953 de la glorieuse Marche verte du 6 novembre 1975, de manière à renforcer la communion entre le Trône et le peuple ».

Après avoir exprimé son soutien total au lancement de ce chantier constitutionnel important, le parti a réitéré son engagement et celui de tous ses militants d’adhérer pleinement à la réalisation de tous les objectifs de la réforme globale escomptée.

Il a appelé, dans ce sens, toutes les composantes de la société et des acteurs politiques, économiques, sociaux et culturels et les intervenants dans le domaine des droits de l’homme à y contribuer de manière efficiente et à se mobiliser pour relever le pari de cette étape  décisive de l’histoire du peuple marocain.

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires