LE DISCOURS ROYAL DU 20 AOUT : UNE FEUILLE DE ROUTE POUR...

LE DISCOURS ROYAL DU 20 AOUT : UNE FEUILLE DE ROUTE POUR LE MAROC DE DEMAIN

459
0
PARTAGER

Tout en clamant haut et fort la pertinence attestée par la Communauté internationale  de la proposition d’octroi d’une large autonomie a nos provinces du sud, le Souverain a sans ambages ni équivoque précisé que cette option restait la seule alternative et qu’il convenait aux protagonistes concernés de saisir cette opportunité historique en dehors de laquelle toute autre concession au proposition est totalement exclue d’autant que le Maroc, résolument engagé dans un processus démocratique véritable est déterminé à appliquer à chacune des régions du Royaume ,le même système d’organisation administrative, base sur les spécificités et potentialités de chaque régions qui adoptera le module le plus adapté ,en matière de décentralisation et de déconcentration la forme de gestion de la chose publique la plus efficiente.

 

La détermination Royale se trouve ainsi réitérée et affirmée, consistant à conférer au concept « démocratie locale »  sa pleine signification pour l’ensemble des entités territoriales du Royaume fédérées et unies autour d’un même idéal et d’une même devise, Dieu, la Patrie le Roi.

La volonté Royale détendre l’option de la régionalisation à l’ensemble du pays et la prise en compte des besoins et spécifique pour mettre fin aux disparités criardes qui subsistent encore est la preuve non seulement de la crédibilité de ce choix mais aussi, en raison de sa pertinence avérée sous d’autres cieux de ses chances de succès il ya lieu de signaler aussi la simultanéité de ce discours avec le message de vœux et de félicitations adressé par le président de la République Algérienne et qui augure de toutes les relations des deux peuples au vive au qui devrait être le leur.

Le ton chaleureux qui caractérise le message de Mr Bouteflika et sa volonté de dynamiser les rapports bilatéraux dans le sens que dictent l’histoire et l’avenir des deux pays incite positivement à l’optimisme et on peut espérer que ce sera la, le prélude à des lendemains plus radieux pour les populations des deux bords qui en définitive semblent être les victimes réelles d’un dialogue de sourds qui n’a que trop duré.

Mr. ABDEZAHID HAYAT MANSOURI

Commentaires