Le festival de la paix de Saintes aux couleurs du Maroc

Le festival de la paix de Saintes aux couleurs du Maroc

150
0
PARTAGER

 

-Par Amal Tazi.

Expositions d’artisanat (maroquinerie, boiserie, tapisserie), de peinture, de calligraphie, projections de films documentaires sur le Maroc, représentations d’arts populaires (conte, folklore) devront ponctuer, durant toute la semaine, le programme du festival qui abrite pour la circonstance un village berbère transportant le visiteur au coeur des traditions authentiques marocaines.

Des sorties d’artistes à travers la ville sont également au programme pour permettre aux habitants de partager leurs univers de chant et de danse dans une ambiance festive et conviviale, et leur donner ainsi un avant-goût agréable de la grande soirée prévue en clôture dimanche de la semaine marocaine avec un spectacle de fantasia, annoncé à l’affiche comme point d’orgue du festival.

Femmes, vêtues de robes éclatantes, dansant l’ahidous ou l’ahwach, hommes entonnant des mélopées en frappant leur bendir sur un rythme régulier, les danses et les musiques Berbères de l’Ensemble Folklore N’Gouna sont « un spectacle fascinant, riche en poésie et en couleurs », promettent les initiateurs.

La soirée sera présentée par la célèbre animatrice de télévision française Adriana Karembeu, marraine de cette 39-ème édition des « Jeux Santons » marquée par la participation d’une dizaine de pays.

La semaine marocaine, inaugurée mardi en fin de matinée en présence du Consul général du Maroc à Bordeaux, M. Fadlallah Mohamed Fellat, du président du festival, M. Michel Forgeau, ainsi que d’élus locaux, est organisée en partenariat avec l’association « Ribat Al Fath pour le Développement Durable » retenue pour représenter le Royaume lors de cette manifestation « culturelle et populaire pour la paix dans le monde ».

Si l’organisation du festival a toujours été soucieuse d’associer des troupes nationales à sa programmation artistique, c’est la première fois qu’elle y consacre toute une semaine à la culture marocaine.

« C’est une bonne formule pour entrer profondément dans la connaissance du pays et découvrir la richesse de sa culture », a confié à la MAP Mme Fabienne Bourciquot, directrice du festival.

« Cette année, nous avons voulu faire connaître la culture marocaine à travers ses différents aspects artistiques et ne pas se limiter uniquement au folklore et à la danse », a-t-elle expliqué.

Mme Bourciquot a mis l’accent, à cet égard, sur la vocation du festival d’oeuvrer pour le rapprochement de tous les peuples du monde en favorisant l’expression culturelle des différentes ethnies mondiales sur le thème de la Paix.

Le Consul général du Maroc à Bordeaux s’est félicité de l’initiative de la direction du festival d’organiser cette semaine culturelle marocaine dont l’objectif est « faire connaître au public français, aux hôtes de la région Poitou-Charentes et aux habitants de la ville de Saintes, la diversité et l’authenticité de la culture marocaine ».

M. Fellat a également salué la contribution de l’Association Ribat Al Fath qui « n’a épargné aucun effort pour mobiliser ses compétences et ses talents afin de présenter au public du festival de Saintes un programme varié, dans lequel notre histoire, nos arts et notre artisanat sont à l’honneur ».

Chacun, dit-il, pourra ainsi appréhender et apprécier « les singularités et la vitalité » de l’identité marocaine, « riche de ses composantes arabo-islamiques, amazighe et saharo-hassani, et ouverte aux influences africaine, andalouse, hébraïque et méditerranéenne ».

Du côté de l’Association Ribat Al Fath, les responsables se réjouissent de pouvoir contribuer, à travers cette participation, à « mettre en valeur » les différents aspects de la culture marocaine, revisités à travers son artisanat, son art mais aussi dans les films projetés pour la circonstance, où le visiteur pourrait découvrir les spécificités culturelles des différentes régions du Maroc.

« Nous sommes honorés d’être associés à cet événement qui vise à faire connaître le Maroc, sa culture et son histoire », a déclaré à la MAP M. Mohamed Benhsain, président de la commission partenariats au niveau de l’association.

Organisé par l’association française « Cultures du Monde dans l’àrc àtlantique, le festival « Jeux Santons » a accueilli depuis sa création il y a 39 ans, près de 400 groupes folkloriques et 15.000 artistes du monde entier.

Les artistes marocains assureront l’animation de cette édition, aux côtés de troupes locales et d’autres venant de Bulgarie, des Canaries, de l’Inde, de la Martinique, du Mexique, de l’Inde, de Taïwan, de Slovaquie, des Etats Unis et du Venezuela.

 

 

 

map________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires