Le FFD plaide pour « des mesures pratiques » pour accompagner les réformes constitutionnelles...

Le FFD plaide pour « des mesures pratiques » pour accompagner les réformes constitutionnelles et électorales

118
0
PARTAGER

Dans un communiqué publié au terme de la 8ème session de son Comité national, tenue dimanche sous le thème « des institutions fortes pour redonner confiance et garantir la dignité du citoyen », le FFD souligne que ces mesures consistent notamment en la lutte contre la pauvreté et la précarité sociale, l’économie de rente et la dégradation des prestations publiques.

Le parti a souligné l’importance de la dynamique enclenchée au Maroc au lendemain du discours royal du 9 mars, estimant que cette nouvelle étape doit être gérée conformément à « des agendas précis et une approche participative permettant à toutes les forces vives d’émettre leurs visions et leurs avis concernant les réformes nécessaires pour le pays ».

La préservation du consensus national et de l’unité du front interne est tributaire d’un processus démocratique fructueux et du règlement des dysfonctionnements politiques et institutionnels dans le but de garantir une vie politique saine au sein de laquelle « les partis politiques sérieux exerceront leur rôle constitutionnel et les institutions représentatives jouiront de la crédibilité requise », ajoute le communiqué.

Les efforts déployés pour garantir le succès à nos causes nationales et à leur tête la question de l’intégrité territoriale du Royaume et la lutte contre le terrorisme, sont tributaires de la préservation et du renforcement du consensus national, poursuit le document.

Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, le FFD a mis l’accent sur l’importance de la résolution n° 1979 du Conseil de sécurité qui consacre la crédibilité de la proposition marocaine visant à trouver une issue pacifique à ce conflit artificiel qui continue d’entraver les efforts de développement de la région du Maghreb.

Le parti a également condamné l’acte terroriste perpétré à Marrakech, qu’il a qualifié de « nouvelle tentative vaine visant à entraver le processus de réformes et les efforts visant l’édification de l’Etat de droit, tout en se félicitant de l’efficience des enquêtes menées par les services de sécurité ».

Le FFD a également appelé pour des réformes économiques afin de lutter contre la spéculation, une répartition équitable des richesses afin de réduire le fossé entre riches et pauvres, le renforcement de la confiance des investisseurs au Maroc à travers la poursuite des réformes aux niveaux de la libéralisation, de l’ouverture et de la modernisation des infrastructures, la mise à niveau des unités productives, outre le renforcement de l’Etat de droit et la préservation des acquis démocratiques.

Sur le plan interne, le Comité national du parti a approuvé notamment la décision du renvoi définitif, des rangs du parti, de membres du comité national qui ont violé les dispositions du statut et la déontologie partisane.

Le comité a également approuvé des mesures en vue de poursuivre en justice les personnes expulsées ayant commis des actes illégaux à l’encontre du parti.

 

MAP________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires