Le film « Cairo Exit » censuré en Egypte

Le film « Cairo Exit » censuré en Egypte

213
0
PARTAGER

Cairo Exit, c’est l’histoire d’une jeune chrétienne pauvre, enceinte de son fiancé musulman. Il lui laisse le choix entre un avortement illégal en Egypte ou fuir avec lui pour l’Italie à bord d’un bateau de clandestins. « Un sujet inadéquat dans l’atmosphère actuelle »,  a jugé la censure, dans une décisions sur laquelle plane le rigorisme des islamistes triomphants.

Cette atmosphère de contrôle des moeurs propagés par les productions culturelles n’est pas nouvelle. La télévision gouvernementale a pris les devants en coupant les baisers sur la bouche dans les films et feuilletons. Début février, le comédien Adel Imam, monstre sacré du cinéma égyptien et arabe, a été condamné à six mois de prison. Motif : mépris de l’islam. Imam avait critiqué les islamistes dans plusieurs de ses films et comédies.

Puis, une semaine plus tard Le Centre national de traduction, un organisme gouvernemental, a censuré deux chapitres d’un livre du philosophe laïc égyptien Daoud Khashaba. Raison : les chapitres étaient antireligieux. Même Naguib Mahfouz, le prix Nobel égyptien de littérature n’a pas échappé aux foudres des salafistes. Le cheikh Abdel Moneim el Chahat a jugé que l’œuvre du romancier « incitait au stupre et à l’athéisme ». Un climat qui a poussé intellectuels et artistes à manifester devant le parlement pour défendre la liberté de penser. En vain, visiblement.

rfi.fr________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires