Le film « The Artist » consacré par cinq Oscars

Le film « The Artist » consacré par cinq Oscars

174
0
PARTAGER

 

Michel Hazanavicius, réalisateur de « The Artist »

De Cannes à Los Angeles. Le film The Artist  aura remporté un nombre considérable de récompenses internationales depuis sa présentation sur la Croisette en mai 2011. Il est désormais honoré de cinq Oscars et non des moindres. Chapeau l’artiste ou plutôt les artistes ! Le film, le réalisateur Michel Hazanavicius et l’acteur Jean Dujardin, entrent dans la légende.

Michel Hazanavicius a ainsi obtenu l’Oscar du meilleur réalisateur. « J’ai oublié mon discours », a déclaré le Français, qui s’est vu remettre sa statuette des mains de l’acteur Michael Douglas. « Je suis le cinéaste le plus heureux du monde », a-t-il poursuivi. Il a également remercié « les fous qui ont accepté de financer ce film », et même Uggie, le chien du film. Sur Twitter, Nicolas Sarkozy a promptement écrit : « Je présente mes félicitations à Michel Hazanavicius, qui fait la fierté du cinéma français ».

Peu après, Jean Dujardin est venu compléter le succès du film, en ravissant la statuette au nez et à la barbe de Brad Pitt et de George Clooney. Il devient le premier acteur français à décrocher cette récompense, alors que Marion Cotillard avait emporté l’Oscar de la meilleure actrice en 2008 pour son rôle dans La Môme. « J’adore votre pays », a lancé l’acteur en anglais. Il a remercié Michel Hazanavicius « pour cet incroyable cadeau ».

« Si George Valentin (le personnage du film qu’il interprète, NDLR) pouvait parler, il dirait: « Putain, génial, merci, formidable » », a également clamé un Dujardin, fou de joie. Un exploit donc, dû bien sûr à la qualité et à l’originalité de cette déclaration d’amour muette et en noir et blanc, aux premier films du cinéma américain, mais aussi sans doute à la campagne –efficace- de promotion et de lobbying opérée à Hollywood par son distributeur aux Etats-Unis, Harvey Weinstein, grand connaisseur des arcanes des Oscars.

L’histoire du film elle-même est de celles qui font chavirer les cœurs aux Etats-Unis : celle de l’outsider, le film que personne ne voulait produire, et qui se retrouve au firmament du Septième art. La cérémonie s’est d’ailleurs achevée en beauté pour The Artist puisque le film a donc également été récompensé de l’Oscar du meilleur film. Une performance historique : c’est le premier long métrage non anglo-saxon à décrocher cette récompense suprême. Deux autres statuettes ont été attribuées au film muet de Michel Hazanavicius, celui des meilleurs costumes pour Mark Bridges, et celui de la meilleure musique, pour le compositeur Ludovic Bource.

 

rfi.fr_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires