Le film marocain « Mémoire d’argile » en compétition au Festival international du Film...

Le film marocain « Mémoire d’argile » en compétition au Festival international du Film d’Amour de Mons

219
0
PARTAGER

Selon le synopsis, « Mémoire d’argile » est l’histoire de « Ahmed, qui à sa sortie de prison, essaie de refaire surface tant bien que mal. Il retrouve Lhoussine, un ancien compagnon de cellule, avec qui il va exploiter une modeste pépinière à la sortie de la ville, mais son but reste de retrouver Atika, sa femme disparue, pour obtenir son pardon. Il se lie d’amitié avec Halima qui vit seule, cloîtrée, depuis la mort accidentelle de son mari ».

La sélection de la Compétition Internationale rassemble cette année un panel d’œuvres issues de pays d’Europe, d’Asie, d’Amérique et de Moyen-Orient, qui traitent de la thématique de l’Amour. Dix films de France, Belgique, Italie, Québec, Brésil, Egypte, Iran, Slovénie, Pologne et USA, sont en lice aux cotés de « Mémoire d’argile ».

Le meilleur film se verra attribuer « les Cœurs de Cristal », distinction qui récompense, entre autres, le meilleur acteur, la meilleure actrice, le meilleur scénario et le Coup de Cœur du Jury.

Quelque 100 longs et courts métrages internationaux sont à l’affiche de cette 27-ème édition du festival, qui propose aussi des regards croisés de cinéma de divers horizons.

Le festival introduit cette année une nouvelle compétition, celle des 1ers films européens, et offre également une programmation riche et variée avec des avant-premières, des conférences, des expositions, des rétrospectives et des animations comme la soirée maghrébine prévue dans le cadre des « fêtes multiculturelles ».

Créé en 1984, le Festival international du Film d’Amour a présenté jusqu’ici plus de mille films. Organisé chaque année dans la ville de Mons, capitale culturelle de la Wallonie, le festival se veut une fenêtre ouverte sur le monde, avec pour objectif de réunir « les découvertes du cinéma dit intellectuel et le cinéma plus populaire ».

Commentaires