Le Fonds national pour les personnes handicapées vise le renforcement de leur...

Le Fonds national pour les personnes handicapées vise le renforcement de leur protection sociale (Mme Skalli)

323
0
PARTAGER

Intervenant à l’ouverture du 4-ème Forum national de l’Handicap, organisé à l’initiative du centre national Mohammed VI des handicapés, en partenariat avec le ministère du Développement social, de la Famille et de la solidarité, Mme Skalli a indiqué que ce fonds contribuera à « la réalisation de l’égalité des chances entre les personnes en bonne santé et celles en situation de handicap ».

Elle a fait savoir, dans ce sens, que son département a préparé, « sur la base d’une démarche participative, un projet de loi renforçant les droits des personnes en situation de handicap, en cours de négociation avec les départements ministériels ».

« La formation des travailleurs sociaux adaptés aux besoins de la prise en charge des différents besoins des personnes handicapées, la mise en place d’un statut pour ces travailleurs, la définition des règles déontologiques et professionnelles pour l’exercice de leur travail sollicite une convergence d’efforts entre plusieurs secteurs gouvernementaux », a-t-elle ajouté.

Afin de promouvoir les compétences des acteurs concernés, la ministre a indiqué que le ministère a organisé, en collaboration avec le Centre national Mohammed VI des handicapés, dans le cadre de la coopération belge, des sessions de formation au profit des conseillers en emploi de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), et des directeurs et formateurs en ressources de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), relevant du ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle.

Dans ce cadre, Mme Skalli a relevé qu’il a été procédé à l’élaboration d’un schéma national pour la promotion de la formation destinée aux travailleurs sociaux au Maroc, par le lancement de l’Initiative gouvernementale « 10.000 travailleurs sociaux à l’horizon 2012″, en partenariat avec les différents secteurs notamment le ministère de l’Education nationale.

« Ces ressources humaines de qualité sont indispensables pour accompagner les grands chantiers du « social », lancés par le Royaume, notamment l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Après avoir passé en revue l’action menée par le ministère au profit des personnes en situation de handicap, Mme Skalli a annoncé le lancement officiel, le 06 avril prochain, en partenariat avec le Centre national Mohammed VI, les activités régionales programmées, pour la 9-ème édition du Festival national des enfants à besoins spécifiques avec la participation des associations agissant dans le domaine du handicap, sous le thème « Régionalisation : levier du développement des droits des personnes handicapées ».

Mme Skalli a également annoncé la signature prochaine d’autres conventions relatives au Programme national d’appui à la scolarisation des enfants porteurs de handicap lourd, au sein des centres spécialisés, pour l’année scolaire en cours.

Pour sa part, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Jamal Rhmani, a indiqué que la plate-forme de l’approche globale et intégrée pour l’insertion de la personne à besoins spécifiques, consiste essentiellement à adapter les métiers et professions aux besoins de cette catégorie, à travers des programmes et une formation adéquate à même de les intégrer dans la vie active et leur offrir des moyens d’une vie décente.

M. Rhmani a indiqué que son département a mis en place un système de formation spéciale et intégrée, vu l’importance que revêt la formation professionnelle dans la réhabilitation et l’intégration des personnes handicapées dans la vie professionnelle et sociale.

Ce système est basé essentiellement sur la mise en place d’infrastructures et la création de centres de formation et d’encadrement pédagogique et technique au profit des personnes en situation de handicap, ainsi que la promotion professionnelle afin de permettre à cette catégorie l’acquisition de compétences à même de faciliter leur insertion dans la vie professionnelle, a souligné M. Rhmani.

En vue de réaliser un croisement entre programmes de promotion professionnelle et l’INDH au niveau de la partie relative à cette catégorie sociale, le ministre a indiqué que son département a conclu nombre de conventions avec plusieurs acteurs dans ce domaine.

De son côté, le directeur du Centre National Mohammed VI des Handicapés, M. Abdallah Cheddadi, a souligné que l’importance des métiers et des professionnels travaillant dans le domaine de l’handicap requiert des acteurs sociaux de mettre en place les mécanismes d’accompagnement et de réhabilitation des professions de l’action sociale afin de répondre aux besoins de cette catégorie.

Le choix du thème des métiers au service du handicap vient ancrer la conscience de renforcer la dynamique de formation chez les professionnels dans ce secteur « important » et mettre en place les moyens d’une formation de base et d’une formation continue des personnes œuvrant dans l’action sociale en général, et dans le domaine du handicap, en particulier, a souligné M. Cheddadi.

Il a indiqué que la responsabilité sociale commune nécessite une réflexion concernant le développement de la performance professionnelle, tout en accordant un intérêt particulier aux besoins actuels et futurs requis par le domaine de la formation, et à l’identification des domaines de formation et d’emploi dans l’action sociale.

Le directeur général de l’OFPPT, M. Larbi Bencheikh, a pour sa part, appelé à l’adoption d’une analyse minutieuse des besoins, priorités et attentes des personnes en situation de handicap, soulignant la nécessité de garantir la pluridisciplinarité, à travers un l’échange d’idées entre les différents intervenants dans ce domaine.

Le 4-ème Forum national de l’Handicap connaît l’organisation de nombreuses activités à caractères scientifique, culturel, artistique, sportif et récréatif, destinées aux personnes handicapées elles-mêmes et à l’ensemble des acteurs concernés, en vue de donner l’occasion aux enfants handicapés de s’épanouir et de permettre aux différents intervenants en matière de handicap d’échanger leurs expériences.

Prennent part à ces travaux des professionnels du domaine de la formation, des universitaires et chercheurs, des associations et familles de personnes en situation de handicap ainsi que des représentants des départements gouvernementaux concernés.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires