PARTAGER
Après la reprise en main décisive et concluante de l’équipe nationale de football par le français Hervé Renard qui a eu pour principal résultat immédiat de la conduire au prochain tour en vue de la Coup d’Afrique 2017 au Gabon, les équipes nationales ont semble-t-il pris de la graine pour se qualifier à leur tour dans les compétitions africaines avec art et manière.
Il en a été ainsi avec les joueurs du Wydad de Casablanca qui se sont offert le luxe d’éliminer de la course avec éclat , le club imbattable du « Tout Puissant Mazembé » une formation congolaise qui a trôné sur le championnat africain pendant des années et qui mettra du temps à se relever de ce faux pas qui a mis fin à son mythe. Le « Wac » en tirera tous les honneurs.
Dans deux autres compétitions continentales, deux autres clubs marocains ont brillé en l’espace de quelques heures pour se qualifier également pour les tours suivants,. Il s’agit respectivement du « Fus de Rabat », vainqueur en Ouganda et du « Kawkab de Marrakech » qui s’est débarrassé de l’encombrante formation du « Mouloudia d’Oran »  qui n’a pas démérité.
Il aura fallu ces trois résultats prometteurs, pour que les journalistes spécialisés reprennent leurs plus belles plumes pour se remettre à croire que le football marocain  s’apprête à entrer dans une nouvelle période faste et à parler d’un renouveau qui replacera le pays parmi le trio de tête des pays africains consacrant une nouvelle suprématie qui lui a fait longtemps défaut .

Commentaires