Le Forum Crans Montana à Dakhla rassemble le gotha mondial de la...

Le Forum Crans Montana à Dakhla rassemble le gotha mondial de la politique et l’économie

338
0
PARTAGER

Le prestigieux Forum de Crans Montana a réuni depuis jeudi à Dakhla le ghota mondial de la politique, de l’économie et des finances, pour débattre des questions majeures qui préoccupent l’Afrique à l’heure actuelle.

Ce grand évènement, placé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI autour du thème « Afrique, coopération régionale et coopération Sud-Sud », a drainé en effet plus de 800 personnalités, dont des chefs d’Etat, d’anciens présidents, des Premier ministres, d’anciens chefs de gouvernement, des ministres et des présidents de parlement.

—Des envoyés spéciaux—

Dakhla, 13 mars 2014 (MAP)-. Le prestigieux Forum de Crans Montana réunit, depuis jeudi à Dakhla, le ghota mondial de la politique, de l’économie et des finances, pour débattre des questions majeures qui préoccupent l’Afrique à l’heure actuelle.

Ce grand évènement, placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI autour du thème « Afrique, coopération régionale et coopération Sud-Sud », draine en effet plus de 800 personnalités, dont des chefs d’Etat, d’anciens présidents, des Premier ministres, d’anciens chefs de gouvernement, des ministres et des présidents de parlement.

Ces personnalités représentent 36 pays d’Afrique, 30 pays d’Asie, 31 pays européens et 15 pays d’Amérique, en plus de 20 organisations régionales et internationales.

Ainsi, l’on note la présence à Dakhla du président de la Macédoine Gjorge Ivanov, outre celle des anciens chefs d’Etat de Bulgarie, Petar Stoyanov, de Croatie Ivo Josipovic, des Comores, Abdellah Sambi, d’Estonie, Arnold Ruutel, et du Chili, Ricardo Lagos.

Les Premier ministres de la République Domonicaine, Roosevelt Skerrit, et de Guinée Mohamed Said Fofana, ont également fait le déplacement à Dakhla, tout comme les vice-Premiers ministres du Portugal Paulo Portas, et des Iles Soloman, Douglas Ete.

Le Forum de Crans Montana à Dakhla a également vu la participation des anciens chefs de gouvernement d’Espagne, Jose Luis Rodriguez Zapatero, de France, Dominique De Villepin, de Belgique, Yves Leterme, de Roumanie, Peter Roman, de la République de Tchèque, Jiri Paroubek, de Guinée, Modibo Diarra, et de Guinée, Toure Sidya.

Signe de l’importance de cette session consacrée à l’Afrique et à la Coopération Sud-Sud, neuf chefs de diplomatie sont venus dans la perle du sud pour marquer l’intérêt de leurs pays pour le développement de la coopération avec le Maroc, acteur majeur de cette coopération.

Il s’agit de MM. Bako Arifari Nassirou (Benin), EL Anrif Said Hassane (Comores), Robert Dussey (Togo), Charles Fernandez (Antigua Barbuda), Clarice Modeste Curwen ( Grenade), Alva Baptiste (Sainte-Lucie), Ratu Inoke Kubuabola (Fidji), Rimbink Pato (Papouaise Nouvelle-Guinée) et Sato Kilman (Vanuatu).

—Des envoyés spéciaux—

Dakhla, 13 mars 2014 (MAP)-. Le prestigieux Forum de Crans Montana réunit, depuis jeudi à Dakhla, le ghota mondial de la politique, de l’économie et des finances, pour débattre des questions majeures qui préoccupent l’Afrique à l’heure actuelle.

Ce grand évènement, placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI autour du thème « Afrique, coopération régionale et coopération Sud-Sud », draine en effet plus de 800 personnalités, dont des chefs d’Etat, d’anciens présidents, des Premier ministres, d’anciens chefs de gouvernement, des ministres et des présidents de parlement.

Ces personnalités représentent 36 pays d’Afrique, 30 pays d’Asie, 31 pays européens et 15 pays d’Amérique, en plus de 20 organisations régionales et internationales.

Ainsi, l’on note la présence à Dakhla du président de la Macédoine Gjorge Ivanov, outre celle des anciens chefs d’Etat de Bulgarie, Petar Stoyanov, de Croatie Ivo Josipovic, des Comores, Abdellah Sambi, d’Estonie, Arnold Ruutel, et du Chili, Ricardo Lagos.

Les Premier ministres de la République Domonicaine, Roosevelt Skerrit, et de Guinée Mohamed Said Fofana, ont également fait le déplacement à Dakhla, tout comme les vice-Premiers ministres du Portugal Paulo Portas, et des Iles Soloman, Douglas Ete.

Le Forum de Crans Montana à Dakhla a également vu la participation des anciens chefs de gouvernement d’Espagne, Jose Luis Rodriguez Zapatero, de France, Dominique De Villepin, de Belgique, Yves Leterme, de Roumanie, Peter Roman, de la République de Tchèque, Jiri Paroubek, de Guinée, Modibo Diarra, et de Guinée, Toure Sidya.

Signe de l’importance de cette session consacrée à l’Afrique et à la Coopération Sud-Sud, neuf chefs de diplomatie sont venus dans la perle du sud pour marquer l’intérêt de leurs pays pour le développement de la coopération avec le Maroc, acteur majeur de cette coopération.

Il s’agit de MM. Bako Arifari Nassirou (Benin), EL Anrif Said Hassane (Comores), Robert Dussey (Togo), Charles Fernandez (Antigua Barbuda), Clarice Modeste Curwen ( Grenade), Alva Baptiste (Sainte-Lucie), Ratu Inoke Kubuabola (Fidji), Rimbink Pato (Papouaise Nouvelle-Guinée) et Sato Kilman (Vanuatu).

Pour les responsables de Crans Montana, cette participation de haut niveau témoigne du succès de cette réunion à Dakhla.

« Le succès de cet événement extraordinaire est unique dans les 30 ans d’histoire du Forum », se sont félicités les organisateurs avant même l’ouverture du conclave.

La presse internationale est également présente en force pour la couverture de cette réunion, avec près d’une centaine de journalistes représentant les grandes agences, les chaines de télévision et les grands titres, qui partiront certainement avec le souvenir d’une ville en pleine mue à l’instar de toutes les régions du Sahara marocain.

Avec ce rayonnement international inédit, la belle cité de Dakhla aura tenu toutes ses promesses en confirmant son statut de « modèle » et d' »exemple » de développement pour le Maroc et pour toute l’Afrique

Commentaires