Le Forum de Marrakech, une étape d’évaluation du bilan mondial en matière...

Le Forum de Marrakech, une étape d’évaluation du bilan mondial en matière des droits de l’Homme

353
0
PARTAGER

Cette deuxième édition sera une occasion non seulement d’approfondir le débat au sujet de plusieurs problématiques émergeantes dans le domaine des droits de l’Homme, mais également d’évaluer le bilan de la communauté internationale en la matière, notamment à la veille de trois grandes échéances internationales des droits de l’Homme prévues en 2015, a indiqué M. El Yazami dans un entretien à la MAP.

Il s’agit, a-t-il précisé, de l’anniversaire de la Conférence de Pékin sur les droits des femmes (Pékin+20), de la Conférence de Paris sur le climat et enfin de la dynamique d’élaboration des objectifs pour le développement post-2015.

M. El Yazami a fait observer que le Forum mondial des droits de l’Homme de Marrakech offre une plateforme pour bien préparer les acteurs internationaux des droits de l’Homme à ces rendez-vous importants, notamment en approfondissant le débat sur les sujets proposés par ces trois événements internationaux et en identifiant les défis futurs dans ce domaine.

Il a ajouté que ce forum, qui verra la participation d’une centaine de pays contre une trentaine durant la première édition tenue au Brésil, permettra de juger le degré d’interaction des Etats avec les traités internationaux qu’ils ont ratifiés en rapport avec les droits de l’Homme, ainsi que de la mise en œuvre sur le terrain de leurs engagements dans ce domaine.

Le président du CNDH estime que le Forum mondial des droits de l’Homme a donné un nouvel élan à la dynamique qui consacre la centralité des droits de l’Homme, tout en constituant un tournant majeur en matière de traitement des problématiques liées à ce sujet.

Il a rappelé que le Brésil, pays d’Amérique Latine, a été précurseur en organisant la première édition de cet événement planétaire, alors que le Maroc, en tant que pays africain, prend le relais et consacre la vocation des droits de l’Homme des pays du Sud qui aspirent à passer du rôle de « consommateurs » à celui de producteurs et d’acteurs fondamentaux dans le domaine des droits humains.

M. El Yazami a mis en exergue, à ce propos, la contribution du Royaume à l’enrichissement et à la consolidation de la dimension universelle des droits de l’Homme, à travers sa présence agissante dans plusieurs instances internationales des droits humains, rappelant à titre d’exemple, que le Maroc a été, aux cotés de l’Argentine et de la Suisse, à l’origine de la proposition de création du poste de Rapporteur spécial des Nations unies sur la justice transitionnelle.

Il a souligné aussi la présence d’une experte marocaine, membre du CNDH, au sein du groupe de travail des Nations unies sur la question des droits de l’Homme et des personnes âgées.

L’ouverture du Maroc sur les mécanismes onusiens de protection et de promotion des de l’Homme ne commencera pas avec le forum de Marrakech. Il s’agit d’un processus qui a été entamé depuis des années, a-t-il poursuivi, ajoutant que durant les deux dernières années, des rapporteurs et des représentants de mécanismes onusiens des droits humains ont visité le Maroc à six reprises et que ces visites se poursuivront l’année prochaine.

M. El Yazami a fait savoir que le processus de préparation de la 2ème édition du Forum mondial des droits de l’Homme a constitué une occasion de formation et d’encadrement au profit de la société civile marocaine, précisant que deux ateliers nationaux ont été organisés, dans ce cadre, en juillet dernier, durant lesquels l’accent a été mis sur l’importance de l’organisation d’activités similaires en partenariat avec des réseaux et des experts internationaux.

Il a aussi rappelé, dans le même contexte, que plus de 600 jeunes marocains de différents horizons politiques et associatifs seront chargés de l’encadrement des activités du Forum de Marrakech, ainsi que de l’accueil et de l’orientation des participants, relevant que ce rendez-vous contribuera sans nul doute au renforcement du processus démocratique au Maroc.

Au programme du Forum de Marrakech, qui verra la participation de plus de 5.000 experts venus des quatre coins du monde, figurent des dizaines d’activités sur des thèmes variés couvrant toutes les générations de droits : droits civils et politiques, droits économiques, sociaux et culturels ou droits environnementaux.

Actu-maroc.com —————————-

 

Commentaires