Le G20 se réunit en Chine pour améliorer le système monétaire international

Le G20 se réunit en Chine pour améliorer le système monétaire international

171
0
PARTAGER

Ce « séminaire de haut niveau » organisé à la demande de la France est la première réunion du G20 qui se tient dans un grand pays émergent, a souligné l’Elysée.

 

Les débats seront ouverts à 09H15 (01H15 GMT) par le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy, qui a rencontré mercredi à Pékin son homologue chinois Hu Jintao, et le vice-Premier ministre Wang Qishan, qui suit les dossiers du G20.

Au total, 17 ministres de l’Economie ou des finances, dont le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner, ainsi que huit présidents de banques centrales ont répondu à l’invitation pour cette journée qui ne débouchera sur aucun communiqué.

Le directeur du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn et le secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) Angel Gurria seront également présents.

A Paris en février, le G20 Finances avait débouché sur un compromis autour de l’utilisation d’indicateurs communs pour mesurer les déséquilibres économiques comme le déficit budgétaire, la dette publique ou l’épargne privée.

Au niveau des échanges extérieurs, l’accord avait été plus difficile à trouver en raison de l’opposition de la Chine, qui ne voulait pas être montrée du doigt pour son taux de change jugé sous-évalué par ses principaux partenaires commerciaux, ou à cause de ses colossales réserves de change, qui dépassent 2.800 milliards de dollars.

Ces questions devraient passer au second plan à Nankin, avec des débats centrés autour des questions des mouvements de capitaux, notamment spéculatifs, qui affluent dans les pays émergents où ils engendrent de l’inflation et poussent le cours des monnaies à la hausse.

Epaulés par des personnalités du monde académique comme le prix Nobel d’économie Robert Mundell, les hauts responsables plancheront aussi sur les « droits de tirage spéciaux » (DTS), l’actif de réserve du FMI basé sur quatres monnaies (dollar, euro, yen et livre), dont le gouverneur de la banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, a dit en 2009 qu’il voulait faire une monnaie internationale.

Après les discussions à huis clos, une conférence de presse doit être donnée à 16H30 (08H30 GMT) par le ministre français de l’Economie et des finances Christine Lagarde, présidente du séminaire, tandis que d’autres invités pourraient aussi être amenés à s’exprimer publiquement, a-t-on appris de source diplomatique.

AFP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires