Le géant allemand de la droguerie Schlecker en faillite

Le géant allemand de la droguerie Schlecker en faillite

192
0
PARTAGER

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Quand en 1974, le prix du savon et autres produits similaires est libéré, le patriarche Anton Schlecker comprend sa chance. Il lance une chaîne de drogueries bon marché, des petits magasins dépouillés et peu sexy mais qui imposent rapidement la marque comme le numéro un du marché. Aujourd’hui, l’entreprise emploie en Europe 47 000 salariés et compte 11 000 filliales.

Mais Schlecker a oublié d’évoluer avec son temps. Une gamme de produits non renouvelée, des magasins vieillots et souvent trop petits pour être rentables ont donné des pieds d’argile au géant allemand. A cela s’ajoute une image détestable : des conventions collectives non respectées, un recours abusif aux intérimaires, de l’espionnite à l’encontre des employés.

Quand les fils du fondateur reprennent le flambeau, ils évoquent « une culture de la peur » dans l’entreprise de leur père. Ils lancent une offensive de charme et ferment plusieurs centaines de filiales. Trop tard.

Le dépôt de bilan annoncé ne signifie pas la fermeture des magasins. Les salaires continuent à être payés. Mais une restructuration dont l’ampleur est encore inconnue menace.

 

rfi.fr_______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires