Le gouvernement aborde les revendications des jeunes avec un esprit d’ouverture

Le gouvernement aborde les revendications des jeunes avec un esprit d’ouverture

290
0
PARTAGER

Le ministre, qui répondait lors d’un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement à une question sur les revendications d’un groupe de jeunes qui appellent via internet à organiser dimanche prochain des manifestations de protestation, a indiqué que « personne ne doute de la légalité des revendications économiques, sociales et politiques de ces jeunes », ajoutant que celles-ci figurent sur l’agenda national et « nous les traitons avec un esprit d’ouverture aussi bien avec les partis politiques qu’avec les partenaires sociaux ».

« Nous allons écouter ces revendications et veiller à leur satisfaction pour montrer que nous ne nous contentons pas de rester à l’écoute mais que nous sommes en train d’y trouver des solutions dans le cadre d’un partenariat constructif pour édifier cette société de justice sociale et de démocratie vivante en perpétuel mouvement », a-t-il souligné.

« Nous nous attelons à satisfaire ces questions politiques, économiques et sociales dans le cadre du grand chantier de réformes initiées par SM le Roi Mohammed VI en parfaite harmonie avec les attentes des citoyens », a-t-il dit, notant que « cette approche que nous n’avons pas l’intention de changer, fait la singularité de notre pays ».

Et de rappeler que le « Maroc est un pays qui s’est engagé depuis plusieurs années dans un large processus de réformes et a commencé à réfléchir à ces questions depuis au moins la constitution de 1996, avec l’alternance consensuelle de 1998 et ensuite avec le règne de SM le Roi Mohammed VI qui a eu le courage de tourner la page du passé après avoir créé les conditions d’une lecture publique des pages d’un passé que nous voulons révolu ».

M. Naciri a fait remarquer que « le Maroc connaît une moyenne de 24 protestations et revendications par jour, chose qui nous permet de rivaliser avec les plus grandes démocraties et d’être parfaitement à l’aise et sereins dans le traitement de ce genre de revendications ».

« Notre approche consiste à tenir compte des besoins sociaux exprimés par les citoyens et cela est un devoir institutionnel. Nous sommes obligés d’être à l’écoute des revendications sociales des Marocains pour leur apporter les solutions adéquates », a-t-il soutenu, notant que le budget de fonctionnement a été réduit de 10 pc pour soutenir les projets sociaux.

Ces appels à manifester sont perçus avec beaucoup de sérénité et comme une chose tout à fait naturelle étant donné le cadre démocratique et de liberté qui prévaut dans le Royaume, a dit le ministre.

M. Naciri s’est dit convaincu de l’esprit de patriotisme et de cohésion de l’ensemble des composantes de la société marocaine, à leur tête les jeunes dont personne ne doute de leur attachement aux valeurs suprêmes et aux grandes causes du pays.

MAP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires