PARTAGER
Il y a bien longtemps que le gouvernement marocain devait tirer les conclusions qui s’imposent face à la situation dangereuse en Turquie pour la sécurité de ses ressortissants, très nombreux à s’y rendre en raison de l’absence de visa obligatoire et des séjours touristiques abordables.
L’année 2016 a connu pas moins 9 attentats sanglants et particulièrement meurtriers et une tentative de coup d’état pour renverser le président Erdogan, avec à chaque fois, des bilans très lourds..
Jusqu’à présent , aucune victime marocaine n’était à déplorer parmi les marocains, mais plus aujourd’hui.
Avec deux morts et quatre blessés parmi tous les marocains qui avaient choisi d’aller passer le réveillon dans un pays à haut risque terroriste, un bilan qui aurait pu être beaucoup plus lourd, nos touristes, tous des jeunes dans la fleur de l’âge, ont été exposés au premier rang, dans une guerre qui oppose la Turquie à « Daech » à l’origine de l’attaque d’une boite de nuit d’Istanbul très fréquentée par les étrangers.
La Turquie n’est pas un pays à visiter en ce moment car il a trop d’ennemis parmi les kurdes, les terroristes de l’ « L’État Islamique » sans parler des opposants au régime d’Erdogan.
Avec autant de menaces, il est grand temps que les marocains songent à éviter cette destination et sans plus tarder, d’autant plus que le dispositif mis en place dans les lieux sensibles a montré de nombreuses failles.

Commentaires