PARTAGER

C’est à partir de la semaine prochaine et à un rythme soutenu que le ministres du gouvernement El Othmani entreprendront une tournée à travers toutes les régions du Maroc pour s’enquérir de l’avancée des chantiers en cours mais surtout pour évaluer les besoins prioritaires de chaque région afin d’éviter un « remake » du scénario du Rif qui reste le dossier le plus urgent à régler de manière à éteindre le feu s’il n’est pas déjà trop tard. Il semble, en effet, que ce soit le cas puisque la contestation s’amplifie dans d’autres provinces du pays avec l’insistance des habitants de pas moins de 4 villes à sortir régulièrement dans la rue avec un seul mot d’ordre à l’adresse du gouvernement: Stop à la marginalisation et aux promesses non tenues.

Les mois prochains ne s’annoncent pas sous les meilleurs auspices dans des villes comme, Marrakech, Meknès, Taza, Figuig, Tinghir pour ne citer que cette première liste, alors que l’équipe ministérielle préfère , elle, entamer son périple par la région de Béni Mellal-Khénifra. aucun signe de tension n’est apparu pour l’instant. Cette tournée gouvernementale sera suivie et scrutée avec attention pour la méthode qui sera retenue et s’assurer qu’un suivi des projets sera réellement assurée afin d’éviter à l’avenir les erreurs commises dans la région du Rif.

Commentaires