Le gouvernement ouvert et déterminé à répondre aux revendications des centrales syndicales...

Le gouvernement ouvert et déterminé à répondre aux revendications des centrales syndicales (Abbas El Fassi)

206
0
PARTAGER

Un communiqué de la primature indique que M. El Fassi qui présidait l’ouverture de la session du printemps du dialogue social, à laquelle ont pris part notamment les centrales syndicales les plus représentatives et la Confédération générale des entreprises du Maroc, a exposé les mesures prises par le gouvernement en réponse aux revendications des syndicats dans le cadre des rounds du dialogue social et ce à travers l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens par l’augmentation des revenus de tous les employés de l’Etat, des collectivités locales, des établissements publics et du secteur privé.

Il a ajouté que ces mesures portent également sur l’augmentation du budget de la Caisse de compensation pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens, le doublement du budget d’investissement, la généralisation des programmes de couverture et d’assistance médicale, l’accélération du rythme de réalisation des grands chantiers et des politiques sectorielles, l’emploi des jeunes titulaires de diplômes supérieurs et la promotion des entreprises nationales.

Lors de cette réunion, les délégations des centrales syndicales ont évoqué plusieurs questions portant notamment sur l’augmentation des salaires, l’augmentation du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), l’intégration des jeunes, le respect du Code du travail, les libertés syndicales, la reformes des régimes de la retraite, les contrats collectifs, la promotion exceptionnelle, le dialogue sectoriel et l’élaboration des lois des syndicats et de la grève.

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc a relevé l’importance du dialogue social, soulignant l’attachement de son syndicat à la paix sociale au sein de l’entreprise marocaine et sa détermination à oeuvrer selon une approche globale pour la généralisation des contrats collectifs dans tous les secteurs, ajoute la même source.

A l’issue d’un large débat, lors duquel les centrales syndicales et la Confédération générale des entreprises du Maroc ont fait preuve d’un grand esprit de responsabilité, il a été convenu de mettre en place deux commissions, la première sera chargée du secteur public et la seconde du secteur privé.

Il a été convenu également de tenir des réunions entre les centrales syndicales et certains ministres pour examiner des dossiers sectoriels.

Ont pris part à cette réunion, plusieurs membres du gouvernement, les délégations de l’Union marocaine du Travail, la Fédération démocratique du travail, l’Union générale des travailleurs au Maroc, l’Union nationale du Travail au Maroc, la Confédération générale des entreprises du Maroc et les représentants des départements ministériels concernés.

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires