Le gouvernement poursuivra à un rythme accéléré les réformes déjà entamées (M....

Le gouvernement poursuivra à un rythme accéléré les réformes déjà entamées (M. El Fassi)

192
0
PARTAGER

M. Abbas El Fassi a affirmé que « le gouvernement est tenu de poursuivre les réformes qu’il a déjà entamées d’en accélérer la cadence », a dit le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri dans une déclaration à la presse à l’issue de ce conseil.

Le Premier ministre a rappelé les manifestations du 20 février, précisant que le gouvernement a répondu avec spontanéité à la volonté des parties organisatrices. Les autorités publiques et les différentes forces sociales et politiques, y compris celles qui n’ont pas participé à ces manifestations, ont fait preuve d’esprit d’ouverture, a-t-il relevé.

Il a évoqué également l’ouverture médiatique prônée par le gouvernement, qui a permis à environ 150 journalistes étrangers d’entrer au Maroc pour couvrir cet évènement.

Il a mis en exergue, par ailleurs, le discours prononcé lundi par SM le Roi Mohammed VI, lors de la cérémonie d’installation du Conseil économique et social (CES), et qui a été porteur de messages forts dans ce sens.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, M. Taib Cherqaoui a présenté, lors de cette réunion, un exposé complémentaire sur les dérapages constatés dans plusieurs villes après les manifestations, et qui ont eu des conséquences négatives sur certains citoyens et établissements publics et privés, ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre en vue de préserver les intérêts des citoyens, leur sécurité et leurs biens.

Les membres du gouvernement ont, de leur côté, salué l’ouverture du champ démocratique à la libre expression aux plans politique, économique et social, soulignant que ceci constitue un atout privilège dont le Maroc doit être fier et doit en tirer la leçon, à savoir le passage à la phase de consécration des chantiers ambitieux ouverts par le pays sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Ces chantiers doivent être accélérés en signe d’interaction constructive avec les préoccupations des citoyens, en vue d’impulser les réformes structurelles, comme recommandé dans le discours Royal prononcé lors de l’installation du CES.

En réponse aux questions des journalistes, M. Naciri a affirmé que le Maroc est un pays « démocratique et civilisé » qui a fait preuve, lors des manifestations du 20 février, « d’une grande responsabilité et d’une maturité distinguée, dont le monde entier est témoin ».

Le Royaume construit une « démocratie mature qui exige la mise en synergie des potentialités de toutes les parties, que ce soit les institutions gouvernementales, les partis politiques ou la société civile », a-t-il souligné.

« Le 20 février a constitué une étape distinguée » dans le processus historique et politique du Maroc. Nous ne l’appréhendons pas négativement, mais en tant qu’indicateur du dynamisme de la société marocaine », a ajouté le ministre de la Communication.

« Cela prouve qu’il y’ a un important réservoir d’expression de toutes les opinions et des revendications légitimes liées à des chantiers de réformes ouverts », a-t-il dit, exprimant son respect aux jeunes qui ont initié les manifestations du 20 février.

« Tout gouvernement responsable et qui se respecte a le devoir de prendre les précautions nécessaires pour empêcher les dérapages, en vue de protéger l’ordre public, la sécurité et les biens des citoyens », a affirmé M. Naciri.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires