Maison A la une LE GOUVERNEMENT S’AVOUE VAINCU ET EXIGE L’ARRÊT DU BOYCOTT

LE GOUVERNEMENT S’AVOUE VAINCU ET EXIGE L’ARRÊT DU BOYCOTT

1470
0
PARTAGER

El Othmani, le chef du gouvernement vient de perdre sa première grande bataille qui fait tanguer le bateau de son équipe, pour la première fois depuis le début de son mandat, en s’avouant publiquement vaincu par la campagne de boycott qu’il n’a su ni gérer ni anticiper. Il vient, en effet, de publier un communiqué dans lequel il demande instamment aux marocains de cesser la campagne de boycott de certains produits de consommation.

Dans ce communiqué, le chef de l’exécutif semble surtout s’inquiéter du sort de la classe paysanne et de l’avenir de la société laitière « Centrale » détenant 60% du marché et qui a enregistré le plus de pertes en raison de cette campagne qui l’a visée aux côtés de deux autres entreprises-leaders sur les marchés de l’eau minérale et les carburants. Le coût social du boycott est également à l’origine tardif de ce communiqué car la « Centrale » a réduit de 30% son approvisionnement auprès de dizaines de milliers d’agriculteurs privés de ressources importantes pour leurs budgets, sans parler de la décision de l’entreprise de mettre un millier d’employés au chômage.

El Othmani en appelle clairement à la compassion des marocains qui poursuivent leur mouvement de boycott et à leur solidarité pour arrêter, sans lus tarder leur mouvement, en leur promettant de lutter efficacement contrela cherté des prix et améliorer la situation sociale des citoyens. Le message n’a pas beaucoup de chances de passer.

 

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires