Le gouvernement se penche actuellement sur la révision de la grille des...

Le gouvernement se penche actuellement sur la révision de la grille des salaires (Saad Alami)

220
0
PARTAGER

Le salaire sera fixé sur la base des recommandations et propositions qui seront soumises durant les toutes prochaines semaines, a précisé le ministre dans un entretien publié jeudi par le quotidien « Assabah », relevant que la grille des salaires adoptée actuellement nécessite, de l’avis de tous, une refonte globale en vue d’assurer l’équité pour l’ensemble du personnel des administrations.

La réforme permettra de revaloriser le régime indemnitaire, a-t-il dit, déplorant le fait que les indemnités représentent 75 pc du salaire de plusieurs fonctionnaires, ce qui est « anormal ».

Il a, dans ce sens, estimé que les indemnités ne doivent pas être supérieures au salaire de base, eu égard aux répercussions sur le calcul des pensions de retraite.

M. Alami a également indiqué que dès qu’elle sera prête, l’étude fera l’objet de concertations avec les syndicats et les acteurs concernés en vue de parvenir à une grille plus adaptée aux besoins du Maroc et de l’administration, notant que cette importante réforme donnera un nouvel élan à l’administration publique.

Evoquant la hausse de 600 DH décidée dans les salaires des fonctionnaires, le ministre a affirmé que le gouvernement incitera les autres établissements à prendre la même mesure décidée au niveau du secteur public, en parfaite harmonie avec les revendications légitimes des salariés.

Il a en outre affirmé que les opportunités offertes pour le recrutement dans la fonction publique restent limitées, faisant savoir que le gouvernement compte organiser l’été prochain un colloque national sur l’emploi qui sera l’occasion pour tous les acteurs concernés de chercher les mécanismes et moyens à même de contribuer à la création de nouveaux postes d’emploi.

Le ministre a rappelé le recrutement récemment de diplômés chômeurs titulaires de doctorats ou de masters dans le cadre des postes budgétaires prévus par l’actuelle loi de finances (18.880 postes), ajoutant que des concours seront lancés pour le recrutement d’autres diplômés chômeurs selon les besoins des départements ministériels (14.400 postes).

Un grand effort a été déployé pour faire baisser le taux de chômage qui est passé de 14 à 9,1 pc, a déclaré le ministre qui a reconnu l’existence d’un manque au niveau des postes d’emploi réservés aux diplômés chômeurs.

Concernant la loi organique relative à la grève, M. Alami a affirmé que le gouvernement est parvenu à un projet qui a été soumis aux syndicats pour qu’ils formulent leurs propositions, soulignant que l’exécutif reste ouvert à toutes les propositions.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires